Les revues sont aussi consultables dans la rubrique  "REVUE"


Retrouvez les numéros précédents (en html ou au format pdf):

103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115


Contacter l'équipe de La revue

Dernier numéro :


La revue n°115 (juin 2018)


L'homme au coeur de l'usine 4.0
Éditorial
Notre dernier numéro traitait du cinquantenaire du corps de l’armement, et la Jaune et la Rouge, magazine des polytechniciens vient de faire de même en avril dernier (à consulter sur le site lajauneetlarouge.fr.)
Le corps de l’armement confirme son attrait auprès des jeunes, puisque 20 polytechniciens viennent de s’y engager ce printemps. Souhaitons-leur la bienvenue en espérant qu’ils feront la carrière la plus épanouissante possible.
Or, dans nos métiers techniques, si nous utilisons notre matière grise pour faire les meilleurs choix dans le difficile compromis coût – performance
– délai, nous savons bien qu’on ne peut s’exonérer des phases de réalisation, de production et de MCO...
Bien que l’immatériel ait une place croissante, l’interface avec la réalité passe encore – et pour longtemps – par des objets matériels et durables, à l’image des aubes de turbines en composite présentées ci-après, prévues pour une carrière d’au moins 40 ans.
Dans leur itinéraire professionnel, certains camarades choisissent de se spécialiser dans ce domaine de la production, parfois bien malmené, et pourtant vital pour une nation comme le souligne le ministre de l’économie, Bruno Le Maire qui nous fait l’honneur de préfacer ce numéro.
Là aussi, les méthodes évoluent, le numérique vient apporter des améliorations remarquables, et l’environnement devient de plus en plus complexe (réglementation, énergie, environnement, zéro défaut) Il faut produire plus vite, mieux, pour des besoins plus spécialisés et différenciés. L’optimisation est partout, mais « plus c’est optimisé, plus c’est fragile ! »
Finalement, alors que les métiers étatiques vont de plus en plus vers
le « faire faire faire », on constate combien il est important de toucher
la réalité matérielle pour rester dans la vraie vie, pour apprendre la modestie ! C’est pour cela que la formation des jeunes IA propose souvent un passage en centre technique, afin de se confronter à des difficultés technologiques concrètes. Ils en tirent une expérience pour toute leur vie professionnelle.
Cela n’empêche pas d’accéder aux multiples formes de sens à donner
à notre vie, que ce soit dans la réflexion, la conduite des projets et des hommes, la connaissance, le service de l’humanité. La recherche de sens, qui commence par les sentiments « d’apprendre », et « d’être utile » gagne à se déployer vers le haut en considérant avec l’historien et assyriologue Jean Bottéro (1914 – 2007) que « Tout ce qui est utile est servile », comprendre asservi à un but plus grand. Nous ne pouvons que constater, dans notre société désindustrialisée, virtualisée, perclue de nouvelles maladies professionnelles, que ce but supérieur, ce pourquoi, semble devenu inaccessible.
Ne faudrait-il pas garder un pied dans le domaine matériel pour mieux accéder au domaine spirituel ? Dit autrement, comme le Candide de Voltaire, pour mieux trouver un sens à notre existence, cela vaut la peine de « cultiver notre jardin » !
J de Dinechin, rédac' chef
   
Sommaire  
MANAGEMENT
Lorsque les neurones n'ont plus de sens
Jérôme DUPONT DE DINECHIN (1964)
   
PRÉFACE
Préface
Bruno LE MAIRE, Ministre de l'Economie