Retour au numéro
Vue 130 fois
01 mars 2019

LA SMLH EST VOTRE ASSOCIATION DE DÉCORÉS DE LA LÉGION D’HONNEUR SOUTENEZ-LA !

Publié par Amiral Alain Coldefy | N° 117 - L'Europe

 

Notre armée victorieuse en 1918 a perdu sur le champ de bataille près d’un million et demi de ses soldats, jeunes gens venus de la France entière et soutenus par tout un peuple également meurtri. Elle a laissé plusieurs centaines de milliers d’entre eux marqués dans leur chair pour le restant de leur vie.


 

En 1921, le pays a reconnu la dette physique qu’il avait envers eux en créant l’Union des Blessés de la Face et de la Tête (UBFT puis « les Gueules cassées »).

La même année, il a reconnu la dette morale que le pays avait envers tous ses combattants, blessés ou non, en créant la SEMLH, Société d’entraide des membres de la Légion d’honneur.

Plus de 150 000 soldats avaient en effet été décorés. Mais nombre d’entre eux, la paix revenue, étaient tombés rapidement dans la précarité, puis la pauvreté et enfin la misère. La SEMLH allait permettre dès lors aux légionnaires les plus favorisés de contribuer, par leurs cotisations, leurs dons, voire leurs legs, aux besoins des plus démunis.

Entraide et solidarité d’abord, sur le socle militaire de la France en armes de la Grande Guerre. Entraide et solidarité aujourd’hui encore alors que conformément à l’esprit et à la lettre de sa création en 1802, cette distinction récompense toujours les services éminents rendus au pays que l’on soit civil ou militaire.

Entraide et solidarité toujours, et peut-être plus que jamais dans notre société qui cherche parfois son identité citoyenne. Certes avec d’autres associations, et comme d’autres organismes, mais avec ce supplément impalpable d’âme que lui confère le prestige de premier ordre national et la place qu’il a au cœur de la nation.

 

Les cotisations des 45 000 membres de la SMLH, appellation récente due à des raisons administratives, permettent ainsi aux quelque 600 comités sur le terrain de soutenir des actions citoyennes au profit de légionnaires et de non-légionnaires pour lesquels plusieurs centaines de milliers d’euros sont dépensés chaque année – dépensés mais en réalité investis car c’est l’avenir de notre pays qui se joue. Symboliquement, le prix Honneur en Action récompense en outre une quinzaine de projets de toutes natures et de tous horizons.

Mais aujourd’hui, alors qu’environ 75 % des 90 000 décorés le sont, l’ont été à titre civil, le flux annuel des nominations se réduit, par la volonté du président de la République grand maître de l’ordre. Désormais, celle-ci n’est accordée qu’avec mesure, dans un respect plus strict de ses valeurs fondamentales et dans un équilibre qui doit permettre en même temps de nourrir sa vitalité et de cultiver son prestige.

Cette décision se traduit donc par une ressource choisie, mais en nombre clairement moins importante d’adhérents potentiels pour notre société.

Surtout, avec un contingent de près de 40 % de militaires dans les actuelles et futures promotions de nouveaux décorés, elle donne une importance nouvelle et pérenne au monde militaire.

C’est donc à vous, membres de la communauté de défense au sens large, que je m’adresse aujourd’hui.

 

En adhérant à la SMLH, vous contribuez à renforcer la cohésion citoyenne, vous avez l’assurance que votre modeste cotisation « travaille » efficacement et les moyens informatiques modernes de gestion vous permettent de gérer d’un clic vos mutations.

En général plus jeunes que les autres, vous apportez un champ de compétences nouvelles, de dynamisme partagé, d’énergie, et enfin de convergence entre société civile et monde militaire, ce fameux lien « Armée-Nation » au moment paradoxal où les forces armées n’ont jamais été aussi simultanément appréciées de nos concitoyens et méconnues des mêmes avec la rétraction du format – lire la désertification militaire du territoire.

C’est un beau challenge !

SMLH

Hôtel national des Invalides
75700 Paris cedex 07 0147057718 www.smlh.fr

Auteur

Amiral Alain Coldefy
Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.