News

Assemblée Générale CAIA du 21 mai 2024 et point de situation sur la réforme des corps techniques de l’Etat

21 mai 2024 Association
Publié par
Vue 341 fois

Notre assemblée générale 2024 s'est déroulée le mardi 21 mai 2024 à 17 h 00 dans les Salons du Gouverneur Militaire de Paris. Cette assemblée s'est déroulée devant 106 IA membres de la CAIA. Ce niveau de participation est le plus important depuis au moins plusieurs années, confirmant l’intérêt croissant soulevé par notre association auprès de ses membres et/ ou l’intérêt porté par la réforme des corps techniques de l’Etat, thème important qui a fait l’objet d’une présentation détaillée après notre assemblée (cf. ci-dessous).

Cette assemblée a ainsi permis d’approuver :

  • le rapport moral 2023 ;
  • le rapport financier 2023 ;
  • le budget 2024 ;
  • et l'augmentation du plafond de la cotisation annuelle de 50€ à 60 €.

Elle a également procédé au renouvellement de son conseil avec :

  • la ré-élection d'Olivier MARTIN et Jean-Baptiste MOIROUD (second mandat) ;
  • l'élection de Pierre BENARD, Olivier de la BOURDONNAYE, Philippe COQ, Eve JOLICOEUR, Emeline PIALAT et Cécile SELLIER (premier mandat).

Cette assemblée s'est donc poursuivie par l'intervention de Christophe Salomon, Vice-Président du Conseil Général de l'Armement, qui a fait un point précis sur la situation de la réforme des grands corps techniques de l'Etat, complétée par celle de l'IGA Thierry Carlier, Directeur Général Adjoint de la DGA. Le président de notre association a alors présenté la position de la CAIA en souhaitant que cette réforme s’applique pleinement aux ingénieurs de l’armement comme aux ingénieurs des autres corps techniques civils afin de préserver l’attractivité de notre corps et en soulignant la nécessité que le Minarm propose rapidement les dispositions spécifiques nécessaires liées à la spécificité de notre statut militaire. Un échange riche et intéressant avec la salle s'en est suivi permettant de répondre aux questions des participants.

Cette soirée s'est conclue par une courte intervention du général d'armée Christophe ABAD, Gouverneur militaire de Paris, qui a rappelé l'importance des Invalides et le besoin de soutenir les associations de soutien des militaires. Olivier Martin l'a remercié pour son hospitalité et lui a confirmé l'engagement de la CAIA de soutenir financièrement l'association Entraide Défense par un don de 6000€.

Elle s'est achevée de façon conviviale autour d'un buffet qui a permis des échanges directs avec les intervenants et tous les participants.

Notre site met à ta disposition ici quelques photos de cet évènement ainsi que l’ensemble des documents officiels relatifs à cet AG.

 

Enfin, quelques jours après notre assemblée générale, le ministère des armées a publié un important communiqué du ministre présentant le « plan d’action pour l’attractivité et la modernisation des ressources humaines de la Direction générale de l’armement ». Tu le trouveras ici. Ce communiqué confirme bien les termes de la récente lettre cosignée par le DGA et le VP du CGARM sur ce même sujet et que je vous ai diffusée.

Cette communication souligne donc l’engagement du ministre de voir la réforme des corps techniques de l’Etat s’appliquer au corps de l’armement grâce à la publication d’un décret en cours d’analyse au niveau interministériel. Ce décret précisera les dispositions spécifiques à appliquer pour cette application, compte tenu du statut militaire de notre corps. Ces dispositions spécifiques devraient notamment prendre en compte les aspects suivants :

  • la nécessité du passage au choix, et non pas automatique, aux grades d’IGA ;
  • la prise en compte du dispositif de retraite spécifique des militaires (retraite à jouissance immédiate notamment)
  • l’évolution éventuelle des grades, pour assurer une cohérence avec les grades qui seront retenus pour les corps techniques civils.

 

Il conviendra également de suivre deux autres points importants :

  • l’évolution éventuelle du nombre de postes fonctionnels au sein du Minarm, et notamment de la DGA, le passage par ces postes étant alors le seul moyen à la disposition des IA de bénéficier d’une accélération de carrière avant le passage au grade d’IGA ;
  • la reconnaissance d’une véritable filière Expert, permettant de souligner l’importance de la carrière d’expertise au sein de la DGA.

En synthèse, même s’il y a encore beaucoup de travail à faire, retenons à ce stade l’aspect positif : le communiqué du ministre nous permet de voir l’avenir de façon plus sereine qu’il y a quelques semaines après les annonces faites à la suite de la rencontre avec les cadres dirigeants de l’Etat, qui ne mentionnaient qu’une réforme des corps techniques civils. L’adoption du décret concrétisera définitivement, je l’espère avant la fin de l’année, la pleine application de cette réforme à notre Corps.




J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.