Retour au numéro
Vue 21 fois
01 février 2017

LE DÉTACHEMENT CENTRAL INTERMINISTÉRIEL D’INTERVENTION TECHNIQUE (D.C.I-I.T)

Créé en 1995 et basé à Bièvres (Essonne), le D.C.I-I.T est placé sous l’autorité d’emploi du ministre de l’intérieur ; l’unité est directement rattachée au cabinet du directeur général de la police nationale pour sa mise en œuvre. Ses missions et ses composantes ont considérablement évolué sur la base d’un décret du Premier Ministre du 14 janvier 2010 et des différents textes gouvernementaux sur les domaines NRBC-e.


Acteur incontournable dans l’application du plan gouvernemental NRBC et des scénarios de menace, cette structure qui regroupe les experts du domaine NRBC-e développe son expertise et ses savoir-faire scientifiques et techniques dans la prévention des actes de terrorisme de nature NRBC-e et assure en situation de crise, le traitement sur tout engin ou situation susceptible de présenter une menace.
En cas de déploiement, la conduite des opérations techniques est assurée par le chef du D.C.I-I.T, sous la direction du représentant territorialement compétent de l’État, de l’autorité militaire compétente ou de l’autorité judiciaire. Afin de lutter efficacement contre la menace terroriste non conventionnelle, le D.C.I-I.T fait preuve d’adaptation constante. Dirigée par un commissaire divisionnaire, la structure de direction de coordination est composée d’officiers, de gradés et gardiens de la Police Nationale. Il bénéficie de moyens techniques performants pour faire face à une crise de nature NRBC-e et notamment d’équipements de détection, d’analyse, de radiographie, de confinement, de démantèlement, d’intervention et de décontamination d’urgence.
Ses missions concernent tout d’abord l’intervention technique sur tout engin susceptible de libérer de l’énergie nucléaire ou de contenir des matières ou des agents de nature nucléaire, radiologique, biologique ou chimique dangereux pour les personnes, les biens ou l’environnement. Elle peut nécessiter des phases de recherche et localisation, de diagnostic et d’analyse, d’évaluation des conséquences, de confinement et de neutralisation.
Des exercices sont régulièrement organisés pour tester les procédures et accroitre l’efficacité des personnels.
Son assistance technique à tout service de police, de gendarmerie ou de douane est une mission essentielle avec les capacités de ses composantes, en matière de soutien et d’orientation, dans le cadre d’une enquête judiciaire portant sur la détention ou le trafic de matières ou d’agents de nature de nature NRBC-e, notamment dirigée par un magistrat anti-terroriste. Cette mesure d’assistance est également engagée pour tout service civil ou militaire, confronté à une menace d’attentat de nature NRBC-e.
La sécurisation des grands événements (politiques, sportifs, culturels, etc…) est une mission qui est montée en puissance ces dernières années. Lors d’événements majeurs, le D.C.I-I.T est systématiquement sollicité pour assurer la sécurisation NRBC des sites concernés. Ce travail est réalisé en coordination avec l’unité de coordination des grands événements (UCGE), le service de la protection (SDLP) et le service de déminage local (cf. encadré)

LA SÉCURISATION DES GRANDS ÉVÉNEMENTS
La mise en sécurité des bâtiments, hôtels, véhicules, courriers est assurée par des équipes de chercheurs spécialisés et la mise en œuvre de moyens de détection spécifiques NRBC, fixes ou mobiles, intégrant notamment divers dispositifs : balises de détection radiologiques, cartographie radiologique par véhicule terrestre ou moyen aérien, prélèvements d’air et analyses…
Le D.C.I-I.T se voit confier la sécurisation NRBC-e de la plupart des grands événements sensibles. L’année 2015 comprenait le sommet Caraïbes sur le climat et la COP 21, puis en 2016, l’Euro 2016 de football ainsi que plusieurs sommets bilatéraux et commémorations lors du centenaire de la première guerre mondiale ainsi que la visite de sa sainteté le Dalaï Lama. La sécurisation du championnat du monde de handball 2017 qui s’est déroulé en France, courant janvier 2017 a suscité son activation et sa préparation.

 

L’HARMONIE D.C.I-I.T / R.A.I.D – F.I.P.N
Le D.C.I-I.T entretient des liens particuliers avec le R.A.I.D et ses dix antennes, ainsi que la Force d’Intervention de la Police Nationale [F.I.P.N], en raison de son implantation et de leur histoire commune. Il exerce un rôle de conseil et l’expertise d’appui d’intervention sur zone de crise majeure à vocation NRBC-e. Il assure la formation initiale et continue des opérateurs dotés d’équipements spécifiques à ce type de mission ainsi que l’organisation des exercices et entraînements.

 

La mission de formation de personnels dans les domaines NRBC, au niveau national et international demeure une constante de l’unité. Le D.C.I-I.T participe à la formation de plusieurs unités d’intervention de la police nationale. Son expertise est reconnue à l’international et il est régulièrement sollicité pour organiser des sessions de formation au profit d’unités étrangères. Le D.C.I-I.T réalise la mission de veille technologique et la recherche dans les domaines NRBC-e. Il contribue avec l’ensemble de ses partenaires au développement de matériels et techniques adaptés à ses missions. Il participe également à des échanges internationaux sur la problématique NRBC. Il contribue également à l’évaluation de la menace terroriste NRBC-e, sous l’égide de l’unité de coordination de la lutte anti-terroriste (U.C.L.A.T), ainsi qu’au dispositif de la cellule nationale de conseil (C.N.C). Cette cellule est chargée de conseiller les autorités et services locaux en cas de découverte de substances suspectes.

 

COMPOSANTES ET PARTENARIATS DU D.C.I-I.T
. Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives/Direction des applications militaires
. Direction générale de l’armement-Pôle Maîtrise NRBC . Laboratoire central de la préfecture de police de Paris
. ForMiSC/Formations militaires de la sécurité civile (D.G.S.C.G.C) . Bureau du déminage de la sécurité civile (D.G.S.C.G.C)
. Groupe central d’intervention Nedex (G.C.I.N)
. Unité CONSTOX/constatations en milieu toxique/ Direction centrale de la police judiciaire
. C2NRBC/Cellule nationale NRBC de la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale
. S.D.S.I.C/D.O.S.T.L de la préfecture de police de Paris
. Direction générale de la santé-Sous-direction de la veille et de la sécurité sanitaire
. Brigades des Sapeurs Pompiers de Paris
. R.A.I.D et Force d’Intervention de la Police Nationale

 



L’échelon permanent de direction et de coordination du D.C.I-I.T
Structure interministérielle unique en France, le Détachement Central Interministériel d’Intervention Technique est un service opérationnel à compétence nationale exclusive et d’appui international spécifique, spécialisé dans la lutte contre tout acte de malveillance de nature nucléaire, radiologique, biologique et chimique et plus particulièrement contre la menace terroriste. Sa coordination et son activation sont confiées à la Police nationale.

 

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.