Retour au numéro
Vue 84 fois
01 octobre 2018

AUDACE, OUVERTURE ET IMAGINATION

Publié par Florence PARLY, Ministre des Armées | N° 116 - Le numérique

Dès qu’il existe un défi à relever, un tournant à prendre, une révolution à mener au sein de nos Armées : les ingénieurs de l’armement répondent présent.


Ce numéro spécial consacré au numérique en est une preuve supplémentaire.

A l’heure actuelle, le numérique est omniprésent dans nos quotidiens, il structure le champ de bataille. Nos forces sont connectées, nos systèmes d’armes collectent et exploitent des volumes gigantesques de données, nos cybercombattants sont sur tous les fronts. Nos ennemis, aussi, prennent ce tournant alors que les nouvelles technologies se sont démocratisées et peuvent être accessibles à tous.

C’est pourquoi j’ai décidé d’accélérer la transformation numérique du ministère et d’en faire un levier majeur de la modernisation de nos Armées. Cette transformation emporte des enjeux essentiels : la supériorité technologique et informationnelle de nos Armées avant tout, mais aussi la nature du lien Armées-nation et le quotidien des hommes et des femmes de la défense.

La loi de programmation militaire 2019-2025 est au rendez-vous pour soutenir cette ambition : nous recruterons 1500 personnes dans les domaines du numérique, de l’intelligence artificielle et de la cyberdéfense, 100 millions d’euros par an seront investis dans la recherche et le développement en matière d’intelligence artificielle, et enfin la Direction Générale du Numérique du ministère récemment créée orchestrera l’émergence de nouveaux services digitaux.

Tous ces défis lient technologie, innovation, ingéniosité, audace. Ils nécessitent l’engagement et la réflexion des meilleurs talents, le savoir-faire et l’expertise des meilleurs ingénieurs. Les ingénieurs de l’armement ont permis à la France de maîtriser la dissuasion nucléaire. Ils ont été aux côtés de chaque grand programme et permettent à la France de relever chaque défi, d’exceller sur chaque terrain. Alors que la révolution du numérique s’accélère, la France a besoin, encore, des ingénieurs de l’armement.

Je compte sur la mobilisation de chacun. Je compte sur la capacité du corps de l’armement à montrer l’exemple, en travaillant en dehors des sentiers battus, en refusant les solutions préétablies, en alliant audace, ouverture et imagination, partout où ses ingénieurs exercent leurs talents. C’est à ces conditions seulement que nous parviendrons à mener à bien les défis numériques qui nous attendent. C’est à ces conditions, uniquement, que la France pourra agir et se protéger. 

Auteur

Florence PARLY, Ministre des Armées

Articles liés par des tags

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.