Retour au numéro
Vue 53 fois
01 octobre 2018

102e MARCHE DE NIMÈGUE
À QUAND UNE ÉQUIPE « ARMEMENT » ?

 

Un ouf ! et une médaille bien mérités après 160 km

Ce mardi 17 juillet a marqué le démarrage de la 102e marche de 4 jours de Nimègue qui a rassemblé pas moins de 50 000 participants. Cette marche était initialement pensée par l’infanterie Néerlandaise comme un entrainement à la rusticité et à la capacité à marcher longtemps en étant chargé. En effet, les militaires participants sont lestés de 10kg de sable, hors nourriture et eau, pour les 160km qu’ils ont à parcourir en quatre jours.

Cette année, j’y ai participé dans le contingent militaire français. Nous avons été stationnés sur le camp de Heumensoord. Bien que spartiate, la vie sur le camp fut propice aux rencontres et échanges avec les militaires des autres nations. Cette mixité culturelle fut un réel moteur tout au long de cette expérience.

Au-delà du côté historique de l’événement, j’ai été particulièrement impressionné par l’engagement de toute la population. Pour les Néerlandais, la marche est une institution. Les routes étaient bondées de marcheurs. Dans les villages, la seule vue du drapeau français entrainait acclamations et applaudissements.

Pour ceux désireux de participer, il s’agit d’une véritable épreuve sportive d'endurance. Une bonne condition physique et mentale est de mise. Avis aux amateurs, il ne faut que 11 PAX pour monter une équipe autonome. Une équipe Armement y aurait toute sa place.

NDLR : petite déception réglée par note de service, la médaille ne se porte pas sur l’uniforme...

Ambiance sur le camp de Heumensoord

Auteur

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.