Retour au numéro
Vue 171 fois
01 octobre 2017

REMISE DU 45e PRIX « AAT - INGÉNIEUR GÉNÉRAL CHANSON »

Le 12 juin 2018, le général d’armée Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de Terre, a remis le 45e Prix AAT – Ingénieur général Chanson, décerné par l'Association de l'Armement Terrestre, à Messieurs Georges Lamy au Rousseau (société STARNAV) et Thomas Parias (société SOMINEX) pour leurs travaux sur le « Système de simbleautage numérique RAPACE »


Le prix « AAT-ingénieur général Chanson » décerné chaque année par l’Association de l’Armement Terrestre récompense des travaux permettant des progrès importants dans le domaine de l’armement terrestre. 
Le jury a retenu pour 2017 les travaux des équipes menées par Messieurs Vincent Guibout (MBDA, responsable du programme MMP) et Alain Prugne (DGA, directeur du programme MMP) sur le système d’armes Missile Moyenne Portée MMP. 
Ces travaux visent à répondre à un besoin opérationnel important car le missile MILAN arrive en fin de vie et les programmes en coopération AC3G ont été arrêtés. Les premières réfexions menées en 2009 ont confirmé le besoin de l’armée de Terre d’un missile ayant les capacités « tire et oublie » et de tir en espace confiné. Une rationalisation de la trame missiles – roquettes (AT4CS, ERYX, MILAN, HOT et HELLFIRE), visant à accroître les portées pour les niveaux section et compagnie et à réduire de 4 à 3 le nombre de segments était également souhaitée. 
En parallèle de travaux de francisation du SPIKE, MBDA a défni une famille de produits : les missiles milieu de trame (MMT) et haut de trame (MHT). Confant dans son approche, MBDA a lancé le développement du MMT sur fonds propres et une première proposition non sollicitée a été transmise à la DGA en février 2010. Après une étude de levée de risques et compte tenu de l’avancement satisfaisant du développement du système d’armes, le contrat pour la fourniture du système de série a été notifé en décembre 2013, REMISE DU 44ème PRIX « AAT-INGÉNIEUR GÉNÉRAL CHANSON » Bruno Châtenet, IGA (2s), Président du jury du prix « AAT-Ingénieur général Chanson » L’IGHCA Vincent Imbert, directeur général adjoint de la DGA, a remis le 27 juin 2017 le 44ème prix « AAT-Ingénieur Général Chanson » à Messieurs Vincent Guibout de MBDA et Alain Prugne de la DGA, pour leurs travaux sur le « Système d’armes Missile Moyenne Portée MMP ». pour des premières livraisons en 2017. 
À partir des exigences issues des retours d’expérience des confits récents dans lesquels l’armée de Terre a été engagée, MBDA a défni un matériel totalement nouveau, faisant appel à de nouvelles technologies jamais appliquées auparavant par aucun autre constructeur dans le domaine du missile de combat terrestre portable. Le missile pèse seulement 15 kg et peut être mis en œuvre avec un poste de tir léger de 11 kg, mais aussi sur un véhicule blindé du champ de bataille. 
Le programme MMP a été marqué dès ses débuts par une approche innovante qui a progressivement permis d’aboutir à un contrat sous maîtrise d’ouvrage DGA, après une offre MBDA non sollicitée et un démarrage des activités de développement rendu possible grâce à un important effort d’auto-financement de MBDA. 
La logique de juste besoin a présidé à tous les choix structurants du développement. La satisfaction de l’armée de Terre, mais aussi la capacité de se positionner fortement par rapport aux systèmes concurrents ont fait l’objet de toutes les attentions.
La solution MMP retenue est la convergence de l’utilisation de technologies et de méthodes maîtrisées par MBDA grâce à son expérience du domaine terrestre, et de l’insertion de solutions innovantes, de l’ensemble optronique et inertiel aux matériaux de dernière génération, en passant par la charge militaire polyvalente, la fibre optique, et des choix audacieux, notamment pour le traitement d’image, l’architecture du système et les interfaces homme-machine. Le programme MMP, ambitieux tant sur le plan technique que calendaire, tient aujourd’hui toutes ses promesses. Les récents essais en vol de qualifcation confirment la maturité atteinte au bout d’un temps de développement court, avec un niveau de performances remarquable, salué par la communauté des utilisateurs et plaçant ce missile très en avance sur ses concurrents. 
Le système MMP est doté de technologies récentes et innovantes : autodirecteur avec voies visible et infrarouge non refroidie, traitement d’image, charge multi-effets, liaison de données haute performance par fibre optique, matériaux légers, interface homme-machine attractive. Missile destiné initialement au combattant débarqué, le MMP remplacera les missiles antichars MILAN et JAVELIN dans l’armée de Terre et dans les forces 
spéciales. 
Le prix AAT-Chanson, décerné par l’Association de l’armement terrestre, est remis alternativement par le DGA, le CEMAT et le président du GICAT. Il a été remis cette année par l’IGHCA Vincent Imbert, directeur général adjoint de la DGA.

Auteur

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.