Retour au numéro
Vue 52 fois
31 mai 2019

UN JOUR SANS ESPACE : GPS, SATCOM, SCIENCE
ET SI NOUS ÉTIONS PRIVÉS BRUTALEMENT DES SERVICES DONNES PAR LES SATELLITES?

Personne ou presque ne craint une coupure prolongée d’eau, de gaz ou d’électricité. Et pourtant lors de la crue du Rhône en 2003 le réseau Rubis des gendarmes, privé des relais hertziens civils qui n’avaient plus d’électricité, a été un moment indisponible : le mode secours ne fonctionne qu’en situation normale, un peu comme ces panneaux d’information SNCF qui devenaient muets en cas de perturbations.

 

 


 

Aujourd’hui les services rendus par les satellites sont acquis avec la même certitude. Et pourtant… Imaginons un jour sans espace, quelle qu’en soit l’origine, tempête solaire comme en 1859, IEM, attaques directes, conflit de fréquences, excès de débris spatiaux1 ou panne généralisée des stations sol. Plus de GPS, plus de satcom, plus de télévision satellite, et bien pis encore…

Coupure ! Panique dans les OPEX, mobilité compromise

Renseignement et suivi des...

Cet article est réservé aux membres cotisants
Cliquez ici pour cotiser

Auteur

Articles liés par des tags

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.