Retour au numéro
Vue 266 fois
01 octobre 2019

Le MCO, une filière de plus en plus attractive

Après le MCO matériel traditionnel où on remplace ce qui est cassé ou périmé, le MCO fonctionnel scrute pour prédire ce qui risque de flancher : il s’appuie sur des techniques (objets connectés, intelligence artificielle) et une attitude : les défaillances font partie de la vie.


Il est loin le temps ou les activités industrielles de « rechanges et réparation » peinaient à convaincre nos ingénieurs et techniciens de l’intérêt d’y faire carrière ! Année après année, les organisations se sont structurées et ont pris place au cœur de nos activités opérationnelles. C’est en 2002 que nous avons créé l’organisation « Support et service clients » pour les équipements aéronautiques de défense, faisant suite à la création quelques années plus tôt de la même organisation pour les compagnies aériennes. Nous avons dédié des lignes industrielles, des bureaux d’études, des sites mêmes à l’exemple du « customer service center » de Châtellerault accompagnant par là-même les transformations de nos clients à l’exemple de la création de la SIMMAD. Plus tard, en 2015, nous avons transféré à Bordeaux nos opérations de support clients que nous avions en région parisienne (dont la direction de l’activité) et avons constaté l’attractivité pour ces activités, à la fois par des mobilités internes et le recrutement d’un très grand nombre de talents issus des meilleures écoles d’ingénieurs et des centres de formations de techniciens. Il faut dire que ces activités ne manquent pas d’atouts :

Tout d’abord un contact direct avec les opérationnels : travailler dans une activité de MCO, c’est travailler pour la disponibilité des flottes et la réussite des missions opérationnelles, le résultat des actions engagées est immédiat ! La médiatisation du sujet avec la création de la DMAé dans une logique de rechercher une amélioration permanente de la disponibilité a aussi contribué à l’attractivité de ce domaine industriel.

Ce sont aussi des activités à cycle court, engageant des compétences multiples mobilisables rapidement dans des organisations à taille humaine, ce qui permet de développer rapidement des compétences techniques bien sûr mais aussi de management et d’organisation.

Enfin, la transformation numérique de nos processus et de nos activités trouvent dans le MCO un point d’application rêvé. La logique de « MVP » ou « minimum viable product », nécessite d’avoir un cycle de développement rapide (quelques semaines) et une utilisation tout aussi rapide par nos clients des produits ainsi réalisés. C’est ainsi que sont nés de notre « digital factory » des concepts comme « l’amazon des pièces de rechanges », le suivi des articles en temps réel dans les lignes de réparation et bien sûr les analyses de type big data et IA sur les données de maintenance conduisant notamment aux concepts de maintenance prédictive. On a vu naitre ces dernières années dans nos centres MCO des « centres de compétences digitaux » de même niveau que ceux des équipes de R&D produit.

Les interventions ci-après de Eric Amgar et de Pierre Fossier détailleront certains de ces concepts qui font qu’aujourd’hui la qualité de l’ingénierie du service et les nouvelles technologies numériques rendent les activités de MCO tout particulièrement attractives au sein de nos métiers industriels, avec pour seul objectif la réussite des missions de nos clients !

    
Pierre Eric Pommellet, ICA, Directeur Général, Opérations & Performance, Thales

Avec un début de carrière à la DGA et en cabinet ministériel, Pierre Eric Pommellet a pris un virage industriel qui l’a conduit jusqu’aux hautes sphères d’une grande entreprise de défense. Il a pu observer les transformations de ces dernières années conduisant à devoir maîtriser la complexité dans tous les domaines (organisations, réglementations, technologies, systèmes de systèmes) et pose la question de ce qui nous attend dans l’avenir. 
 

 

Auteur

Articles liés par des tags

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.