Retour au numéro
Vue 66 fois
01 octobre 2018

FORMATIONS INSTITUTIONNELLES

Les ingénieurs de l’armement seront une nouvelle fois bien représentés (par 8 ICA) dans la session nationale « armement et économie de défense » (AED) de l’institut des hautes études de défense nationale (IHEDN), session qui – rappelons-le une dernière fois pour le lecteur distrait – a remplacé le défunt CHEAr, tout en conservant la numérotation des sessions. La 2018-2019 sera donc la 55e session nationale AED. Deux autres ICA ont été retenus pour des sessions nationales de l’IHEDN, l’un pour la 71e session « politique de défense » qu’il suivra en parallèle du CHEM, et l’autre pour la 4e session « enjeux et stratégies maritimes ». Il est à noter que l’IHEDN ajoute cette année à son catalogue une quatrième session nationale sur la souveraineté numérique et la cyber sécurité, organisée en partenariat avec l’institut des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). Les officiers des corps de l’armement ne seront pas absents de sa première promotion, puisqu’un ICETA a été retenu.

D’autres grands cycles d’études interministériels méritent également d’être mentionnés, qui offrent à la fois aux IA l’occasion d’être des ambassadeurs du corps et de la DGA, et une ouverture large sur des thèmes et des réseaux d’un grand intérêt : ainsi, les IA seront représentés dans les prochains cycles nationaux de l’institut des hautes études pour la science et la technologie (IHEST), de l’INHESJ (sessions « sécurité et justice » et « intelligence économique »), et des hautes études européennes (CHEE, organisé par l’ENA).

par Bruno Bellier, ICA

La CAIA félicite pour leur inscription dans ces grands cycles de formation nationale 2018-2019 :

Articles liés par des tags

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.