Retour au numéro
Vue 6 fois
01 octobre 2017

RECRUTEMENT À L’X : UNE PERFORMANCE HISTORIQUE !

Le contingent 2017 des IA marquera-t-il un virage ou est-ce simplement un épiphénomène ? Le corps de l’armement a suscité cette année des vocations parmi les polytechniciens, le conduisant à se situer juste derrière le corps des Mines, ce qui n’était pas arrivé depuis bien longtemps.


Le recrutement est une tâche de longue haleine. Pas d’organisme qui puisse vivre sans gérer ses entrées au moins aussi bien que ses sorties ! En même temps, en matière de carrière, on doit viser le temps long, car on recrute pour une quarantaine d’années. Le corps de l’armement est l’un des employeurs les plus importants et les plus stables à l’X puisqu’il propose depuis une douzaine d’années un contingent de 18 places.

Pour bien se faire connaître et susciter des vocations, la DGA a mis en place depuis plusieurs années un dispositif d’accompagnement conséquent que j’ai la chance de piloter depuis 2012, assisté de Philippe Leriche, de la DGA/DRH. Dès la Courtine, les X peuvent avoir un aperçu de la DGA. Chaque année, des jeunes IA volontaires y participent en tant que « capitaines de compagnie ». Dans cette période riche en émotions, ils nouent des amitiés durables avec les jeunes élèves-officiers. En 2ème année, un amphi multi-corps – obligatoire – a été institué depuis 2013 pour monter l’intérêt de servir l’Etat dans les différents grands corps, et inciter à penser – au moins un peu – au classement. C’est l’occasion d’entendre un témoin bien placé dans l’administration, par exemple notre camarade Guillaume Poupard, patron de l’ANSSI, et d’avoir le témoignage de camarades de chaque corps à X+10 : que fait-on concrètement à l’INSEE, ou dans une DRIRE, en cabinet ministériel ou dans les essais aéronautiques…

En 3ème année, les événements s’enchaînent dès la rentrée avec successivement un amphi « retape » pour chaque corps, puis le forum des employeurs, puis des entretiens personnalisés, une commission « recherche », des entretiens d’information… Vient alors le moment du dépôt des « feuilles de botte » fin février, et la date limite de retrait des feuilles de botte en mai.

L’amphi retape est l’occasion de faire raconter à des camarades de divers profils ce qu’ils font et le sens qu’ils y trouvent. L’armement a la chance de proposer une grande variété de métiers, que ce soit par la technique (ou par l’arme), ou par les fonctions, exercées selon le caractère de chacun. La démonstration de cyber-contrôle d’un smartphone via un simple SMS est restée dans les mémoires.

La principale difficulté de cet amphi est la concurrence d’autres activités, car les soirées polytechniciennes sont bien remplies. Mais cet amphi et le cocktail qui suit permettent de rencontrer les plus motivés et de répondre à leurs interrogations.

Peu après, le forum des employeurs est la grande manifestation annuelle où les X rencontrent leurs futures entreprises. Il mobilise une équipe importante pour accueillir les employeurs, gérer les stands, préparer des dossiers. Sans avoir les moyens des grands cabinets de conseil ou des banques, qui sont depuis quelques années montées dans le grand Hall, les stands des corps tiennent une bonne place. En compagnie de quelques volontaires, c’est un plaisir d’accueillir et de renseigner les X intéressés, et de prendre rendez-vous pour la suite. On entend parfois « alors, mon capitaine, comment ça va depuis la Courtine ? »

A partir de là, l’équipe de recrutement privilégie autant que possible les contacts directs et individuels avec les X, et favorise les rencontres avec les jeunes IA, organise parfois des visites.

Philippe Leriche anime des permanences hebdomadaires pour aider les X à construire leur projet professionnel, et si ce n’est pas dans l’armement, on le leur dit clairement. De jeunes IA représentatifs, par exemple un pilote des corps techniques, un responsable de laboratoire, un architecte y participent aussi selon les cas, et on n’hésite pas à organiser des visites ou donner des contacts lorsque des questions se posent. Ces entretiens sont l’occasion de choisir une formation complémentaire, la DGA acceptant largement les formations complémentaires à l’international.

Le forum DGA Innovation tient aussi une place importante dans le recrutement. Depuis deux ans, les X intéressés par l’armement sont invités en VIP à ce forum. Cela leur permet de découvrir les activités de soutien à l’innovation dans lesquelles la DGA investit chaque année près de 800 M€. La présence d’élèves en GU rend visible les liens privilégiés de Polytechnique et de la DGA. La DGA favorise – et finance - des thèses dans ses domaines d’intérêt, sous l’égide d’une commission technique. Il s’agit d’une formation « par » la recherche et non pour devenir chercheur. Mais dans les domaines fortement évolutifs comme l’intelligence artificielle ou ceux où il n’existe pas d’école d’ingénieurs de référence (biologie, etc.), disposer d’IA docteurs s’avère précieux. Là encore, les polytechniciens candidats sont informés de l’avis de la commission avant dépôt des feuilles de botte.
Depuis deux ans, on peut aussi souligner la mise en place d’un jury d’information qui rencontre tous les candidats au corps et échange avec eux sur leur projet professionnel. Entre le dépôt des feuilles de botte et la date limite de retrait, se jouent beaucoup de réflexions personnelles auxquelles nous sommes souvent associés. Choisir un corps engage au delà de l’horizon des études et cela oblige les élèves à penser à leur futur professionnel.

18 X ENTRE LES RANGS 18 ET 250 ONT CHOISI L’ARMEMENT EN 2017

Comment être sûr de son choix ? Au bilan cette année, le corps de l’armement sature les 18 places proposées entre les rangs 18 et 250, avec 4 personnes en liste complémentaire. C’est son meilleur résultat depuis 2010. Il se trouve cette année en 2ème place derrière le corps des Mines, ce qui permet de retrouver la performance historique d’un certain corps du GM. C’est le fruit d’un effort soutenu pour informer et favoriser les rencontres avec des jeunes IA. Côté X, on observe un intérêt pour les missions de plus en plus visibles de la DGA – équiper les forces armées, innover – avec même un « binet DGA » il y a un an. Cela va de pair avec un sentiment patriotique, dont une illustration se trouve plus haut dans l’article « Sentinelle ». On remarque que la moitié des IA des dernières années choisissent une formation dans le secteur aéronautique et spatial et que la cyber est très attractive. D’autres enfin se décident grâce aux rencontres avec des jeunes IA heureux.

Si l’on peut se flatter de ce résultat, restons modestes : la matière polytechnicienne est volatile, peu de transmission s’effectuant d’une promotion à la suivante, et les X restant assez potaches, c’est-à dire ne considérant qu’un horizon assez court pour prendre leurs décisions. On a même vu une année la section volley ball entrer en bloc dans le corps de l’armement…

Pour l’avenir, trois phénomènes vont faire évoluer la donne :
- la réforme de la pantoufle, où les X de la promotion X 2015 auront à rembourser une pantoufle s’ils ne travaillent pas pour l’Etat dans les 10 années qui suivent leur sortie d’école. On peut craindre un engouement d’opportunité ;
- la réforme du recrutement dans les corps, avec une évaluation des soft skills – par exemple capacité à travailler en équipe dans le cadre d’un projet ;
- enfin, le corps de l’armement devrait augmenter son recrutement en cohérence avec le « modèle de corps » validé par le ministre lors du dernier conseil général de l’armement. L’objectif est d’avoir un volume suffisant pour gréer environ 140 postes de haut niveau en ou hors DGA. Les autres corps étant plutôt sur une tendance à la baisse. Mais le plus important restera le sens et l’intérêt des métiers qui seront proposés à des intelligences brillantes au service de la défense et de la sécurité de leur pays. Et là, le long terme paye !


Souhaitons donc la bienvenue dans le corps de l’armement et une belle carrière à :
Raphael Fouque
Gustave Ronteix
Anne Nguyen
Raphaël Duroselle
Hugo Masse
Camille Souchet
Jean-Baptiste Moiroud
Florence Duveiller
Clément Durand
Guillaume Didier
Maylis Dadvisard
Clément Roussel
Antoine Tholoniat
Chryséis Salomez
Pierre Cambournac
Charles Christen
Daniel Coggia
Michel Bouchard

Articles liés par des tags

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.