Retour au numéro
Exemple de Cholet : le site regroupe les activités de conception, de qualification et de production pour les communications et la guerre électronique
Vue 59 fois
08 mars 2023

REJOINDRE L’INDUSTRIE DE DÉFENSE

La base industrielle et technologique de défense (BITD) fait partie intégrante du système de défense français. Forte du soutien de la DGA, elle est devenue un des écosystèmes les plus performants, exportateurs et innovants de notre pays. Au cœur de cette réussite, on y trouve des femmes et des hommes passionnés par leur mission qu’ils réalisent ensemble, à la pointe des technologies et des méthodes d’ingénierie et de production et au contact des forces militaires.


Des carrières stimulantes et variées, au service d’une mission

Observons notre industrie de défense. Sa mission : fournir aux forces militaires nationales l’autonomie en matière d’armement, facteur clé de notre souveraineté.

Elle est composée d’entreprises soutenues par l’action continue de la DGA ; sous son impulsion, leur portefeuille d’activités est très large, tout comme le spectre des technologies mobilisées : cyber, quantique, connectivité, spatial, intelligence artificielle, big data, pyrotechnie, mécanique etc., avec des domaines d’application qui ne cessent de s’élargir et s’enrichir : dissuasion, combat collaboratif, renseignement, cyber défense, etc… Son champ d’action est international ; outre les ventes à l’export, les programmes en coopération fédèrent plusieurs entreprises nationales ou européennes de toutes tailles - ce qui permet aux collaborateurs de développer un large réseau professionnel dans le monde entier. Le terrain de jeu est vaste : l’exposition à de multiples clients, dans de nombreux pays, est un atout précieux pour bâtir la résilience collective sur le long terme, stimuler et réinventer régulièrement les offres et les façons de faire.

Au cœur de notre industrie, tout se gère en mode projet : c’est notre façon collective de travailler, avec les clients, pour coller au plus près de leurs enjeux du moment. Concrètement, plusieurs centaines de nouveaux projets démarrent chaque année. Compte tenu de la variété et de la spécificité des besoins, aucun projet n’est identique à un autre.

Avec un tel renouvellement permanent des activités, notre filière s’est organisée. Nous misons sur la diversité des profils de nos talents et portons le plus grand soin à inclure chaque collaborateur dans la dynamique des équipes. Nous proposons à nos ingénieurs des défis variés, avec un haut niveau de responsabilisation pour tenir les engagements pris envers la DGA et les forces. Les parcours professionnels sont riches : chaque projet offre une occasion de rebond, la garantie pour chacun de se frotter à de nouveaux défis et de se former tout au long de sa carrière, enrichir ses connaissances, sa maîtrise des technologies, ses savoir-faire et ses savoir-être.

Loin d’être isolée, notre industrie est duale, à la rencontre permanente du monde civil : celui-ci est en effet devenu le lieu principal d’émergence des nouvelles technologies, et notre métier consiste de plus en plus à en tirer le meilleur pour répondre aux besoins des forces militaires. En outre, une large partie de nos activités adresse des segments de marché « duaux », qu’il s’agisse de l’aéronautique, du spatial, de la sécurité ou du numérique : nous partageons avec eux les mêmes méthodes de travail et les mêmes filières de formation initiale ou continue, tout au long de la vie professionnelle.

Un cap : rester dynamiques, toujours à la pointe face aux nouvelles menaces

L’accélération technologique est réelle, et le flux de nouvelles menaces s’accroit. Cela oblige les industriels à se maintenir au meilleur niveau pour faire face à ces évolutions, en position de leaders.

Ils possèdent des laboratoires de haut niveau, rompus aux technologies les plus récentes et à toute forme d’innovation, d’où qu’elles viennent. Ainsi, ces centres sont des lieux d’émulation, en relation étroite avec le monde de la recherche publique ou des entreprises innovantes.

Répartis sur tout le territoire, les sites industriels de la défense rassemblent souvent dans une même organisation des capacités d’ingénierie, d’essais et de production, dans une vision d’industrie 4.0. Cette concentration facilite la maîtrise du cycle de vie complet des produits, avec tous les moyens et expertises nécessaires.

Industrie de défense et raison d’être

Beaucoup d’entreprises de la défense affichent leur raison d’être. Chez THALES, nous la formulons ainsi : « Construisons ensemble un avenir de confiance ». C’est une boussole qui exprime le sens collectif de notre engagement au service de la société et de nos clients. Elle traduit aussi le projet que nous portons pour nos collaborateurs : inclusif, tourné vers l’avenir et l’innovation, exigeant et porteur de confiance les uns envers les autres, pour agir en architectes d’un monde toujours plus responsable.

Une forme de « smart working » s’est mise en place, pour permettre aux équipes un travail collectif rapide et efficace, et se placer ainsi dans les meilleures conditions de réussite. La plupart de nos entreprises travaillent désormais en mode hybride, avec certaines fonctions qui passent jusqu’à 40% du temps en télétravail, le reste du temps restant en présentiel, pour préserver tant la cohésion des équipes que leur capacité collective de créativité ou de résolution de problème. Les activités de production ou d’IVVQ système impliquant la mise en œuvre d’équipements matériels nécessitent encore la présence sur site des équipes, mais bénéficient de plus en plus des dernières innovations numériques, comme le big data, l’IA ou l’automatisation. Le télétravail fait désormais partie du quotidien : les épisodes de confinement ont confirmé notre capacité à travailler avec des outils modernes à distance, sécurisés aux normes de la défense.

La conduite de projet a elle aussi évolué vers une plus grande réactivité, en s’inspirant de la culture du nouveau monde numérique. L’immense majorité des développements se fait désormais en mode incrémental, avec des livraisons cadencées et rapides, pour d’une part mieux en maîtriser la complexité, et d’autre part coller davantage aux évolutions de la menace et aux attentes des forces. Aux longs tunnels de développement des cycles en V se substituent l’agilité et la flexibilité industrielle, en réponse aux attentes d’accélération des programmes d’acquisition. La part de plus en plus prépondérante du logiciel dans nos équipements et systèmes conduit également à s’appuyer sur des plateformes numériques et des environnements de développement et d’intégration qui font la part belle aux standards du numérique, et offrent ainsi la capacité native de coopérer entre acteurs industriels et d’intégrer davantage d’innovations externes.

Ensemble, avec les forces et la DGA

Travailler dans la défense, c’est aussi être au contact des forces armées. Cette relation directe permet une meilleure prise en compte dans nos systèmes des concepts d’emploi et modes opératoires des utilisateurs. Développer la culture militaire au sein de nos entreprises est un axe prioritaire : nous favorisons les périodes de réserve pour nos collaborateurs, nous recrutons davantage d’anciens militaires, nous multiplions les rencontres et échanges avec les unités combattantes et les états-majors. Dans le même temps, il convient de respecter les engagements pris envers la DGA, qui reste l’autorité donneuse d’ordre et en charge de réceptionner nos travaux.

De fait, la capacité relationnelle est devenue un critère décisif de sélection de nos collaborateurs ; nous cherchons des acteurs conscients du sens de la mission des forces, capables de dialoguer, de respecter les rôles et contraintes de chacun, de travailler ensemble pour trouver le bon chemin, dans une grande autonomie d’action et délégation.

Photo de l auteur
Christophe Dumas, ICA, Directeur général adjoint, Activités Systèmes d’information et de communication sécurisés, Thales

Après une dizaine d’années au sein de la DGA, Christophe a rejoint le groupe Thales en 2002 où il a exercé diverses fonctions dans plusieurs lignes d’activité.

Auteur

Articles liés par des tags

Commentaires

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.