Retour au numéro
Vue 34 fois
01 mars 2018

« PARIS, TOURS, BORDEAUX : SOUVENIRS DE LA GUERRE DE 1870-1871 »

Général Thoumas
Livre téléchargeable gratuitement sur le site Gallica de la BNF

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k37316g/f1.image.texteImage


En charge de l’armement au sein du ministère de la Guerre de 1867 à 1871, le général Thoumas (X1839) apporte dans ce livre un témoignage des plus éclairés et instructifs sur les conditions dans lesquelles l’Armée s’est successivement préparée, mobilisée, concentrée, reconstituée (après la capitulation de Sedan et les investissements de Metz et de Paris) pour lutter contre les armées allemandes.


Premier conflit mené par l’Armée française avec un armement véritablement industriel, la guerre de 1870 démontre d’autant mieux l’importance de la maîtrise résiliente de toute la chaîne d’approvisionnement que ce matériel nous apparaît aujourd’hui bien sommaire : le récit des difficultés rencontrées sur la production des capsules, des cartouches et des aiguilles percutantes du fusil modèle 1866 (le fameux « Chassepot »), facteurs limitants de la distribution de cette arme aux unités françaises durant la seconde phase de la guerre, est particulièrement édifiant. Les nouveaux défis logistiques entraînés par un armement plus sophistiqué, plus varié et à plus grande cadence de tir sont également évoqués.


Dans l’ensemble, le général Thoumas ne cache pas que les improvisations, même fructueuses, auxquelles il a dû se livrer ont constitué un remède bien hasardeux à l’insouciance dont ont fait preuve de trop nombreux dirigeants civils ou militaires, avant comme pendant la guerre.

Auteur

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.