Retour au numéro
Vue 155 fois
01 octobre 2014

REDRESSEMENT ÉCONOMIQUE ET RAYONNEMENT

Publié par Laurent FABIUS, Ministre des affaires étrangères et du développement international | N° 104 - Le Naval

Le rayonnement et le redressement économique de la France constituent une priorité de notre action extérieure. Bien entendu, la performance économique dépend d’abord des entreprises, mais les pouvoir publics, et notamment la diplomatie, peuvent et doivent y contribuer. Le ministère des Affaires étrangères, qui est désormais aussi celui du commerce extérieur, du tourisme et de la diplomatie économique, met tout en œuvre en ce sens. Nous agissons en particulier pour soutenir l’internationalisation des entreprises françaises et l’attractivité de notre territoire...


Les grands salons industriels qui se tiennent régulièrement en France jouent un rôle important de vitrine et de promotion de notre excellence. Ils permettent d’exposer le dynamisme de nos entreprises, la vitalité de nos PME comme de nos grands fleurons. C’est le cas notamment des salons d’armement, comme le prochain EURONAVAL qui ouvre ses portes à la fin du mois d’octobre. Le secteur de l’armement est majeur pour la France. Sur le plan économique, c’est un domaine d’excellence pour notre industrie, qui se situe à la pointe des technologies à très haute valeur ajoutée. Sur le plan politique, il occupe une place importante dans notre partenariat avec de nombreux pays.

Je souhaite que cette nouvelle édition du salon EURONAVAL soit à la hauteur des précédentes et remporte un plein succès.

Le secteur naval constitue un de nos domaines d’excellence. Je rends hommage à tous ceux qui y contribuent : les entreprises, mobilisées pour gagner des parts de marché, leurs salariés, qui possèdent souvent un savoir-faire exceptionnel.

C’est en rassemblant toutes ces énergies que nous gagnerons du terrain face à la concurrence. Avec le ministre de la Défense et l’ensemble du gouvernement, nous sommes mobilisés pour apporter tout l’appui nécessaire. Les entreprises du secteur savent qu’elles peuvent compter sur nous – leurs dirigeants m’accompagnent d’ailleurs régulièrement dans mes déplacements. Dans ce secteur régalien, qui concerne la sécurité, la surveillance des côtes ou des zones économiques exclusives, les discussions d’Etat à Etat sont souvent nécessaires pour appuyer nos entreprises.

La France est forte de grands acteurs industriels et compte également sur le dynamisme de PME qui font preuve d’un savoir-faire reconnu. Lors du déplacement du Président de la République à Abidjan, le 17 juillet dernier, le patrouilleur « Emergence » a été inauguré par le Président Alassane Ouatarra. Il constitue une étape importante de notre coopération bilatérale. Produit par une PME française, ce patrouilleur est la démonstration que nous devons continuer à être présents sur tous les fronts de la compétence navale : de la lutte contre la piraterie à la vente de grandes plates-formes.

Le domaine de la mer est porteur d’avenir : économique, sécuritaire mais également énergétique. Dans cet esprit, la perspective de la Conférence des Parties pour le Climat qui sera organisée à Paris, au mois de décembre 2015, sera l’occasion pour de nombreux Etats insulaires de redéfinir leur conception de l’enjeu maritime. Nous devons contribuer à cette réflexion, en articulant un agenda positif qui associe la création de valeur et la prise en compte d’objectifs climatiques nécessairement ambitieux. Nous avons, dans ce domaine, besoin de l’aide des industriels, en particulier dans les secteurs les plus innovants.

En renouvelant mes souhaits de succès pour le salon EURONAVAL, je salue l’excellence et la mobilisation de tous ceux qui contribuent au dynamisme de cette filière économique majeure. Je les assure de mon plein soutien et de celui de l’ensemble de notre réseau diplomatique.

pdf icon caia-104-prefacelf.pdf

Auteur

Laurent FABIUS, Ministre des affaires étrangères et du développement international

Articles liés par des tags

Commentaires

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.