Retour au numéro
Vue 20 fois
01 mars 2020

Grand prix de l'électronique Général Gustave Ferrié 2019

Un grand prix scientifique attribué depuis 1953

Gustave Ferrié, polytechnicien et officier général du Génie, est considéré comme le « Père de la Télégraphie sans fil (T.S.F) militaire en France ». A la suite d’un hommage solennel rendu à sa mémoire le 12 novembre 1949 dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, un Comité National Ferrié s’est constitué sous la présidence du Colonel Paul Brénot. Il se proposait d’instituer un Prix Général Ferrié, réservé à un jeune technicien dont le travail aurait contribué aux progrès de la radioélectricité.

Gustave Ferrié

Gustave FERRIÉ général et savant français né le 19 Novembre 1868 à Saint Jean de Maurienne, est un scientifique de renommée internationale. Fidèle admirateur de MARCONI, il se consacra à l’établissement d’une télégraphie sans fil et perfectionnée. Admis à l’École Polytechnique, il devient ingénieur des transmissions radiographiques ; ses travaux lui permirent en 1877 d’établir au sommet de la tour Eiffel un émetteur-récepteur dont la portée passa de 400 à 6000 km.
Vulgarisateur de la TSF, il révolutionna le monde des télécommunications. Il meurt à l’hôpital militaire du Val de Grâce à Paris le 16 Février 1932 à la suite d’une opération.

 

Le premier prix a été attribué en1953 à M. Simon.

En 1963, le Comité National Ferrié a été dissous. Ses fonds ont été versés à la FNAT (Fédération nationale des associations d’anciens des corps de sapeurs-télégraphistes et des formations de l’arme des Transmissions, créée en 1946) qui a repris les missions dévolues initialement au Comité. A sa suite, l’Union nationale des Transmissions (UNATRANS) préside depuis 1997 le Comité de patronage du Grand Prix, en partenariat avec la Société de l’électricité, de l’électronique et des technologies de l’information et de la communication (S.E.E), la Fédération des industries électriques, électroniques et de communication (FIEEC) ainsi que les Anciens de la radio et de l’électronique (A.R.E).

Un grand prix présenté lors d’une soirée parisienne à la SEE

Tous les ans, début décembre, la S.E.E organise une Soirée des Grands Prix dans ses locaux parisiens (17, rue de l’Amiral Hamelin – 75016) et met à l’honneur des chercheurs ayant réalisé des percées scientifiques et technologiques particulièrement marquantes dans leur domaine.

Depuis deux ans, l’UNATRANS organise, en complément, une cérémonie au Fort de Bicêtre qui héberge la Direction Centrale de la Direction Interarmées des Réseaux d’Infrastructure et des Systèmes d’Information de la défense. L’événement s’est déroulé cette année le 11 décembre, au cours duquel le général de corps d’armée Jean-Marc Latapy (DC DIRISI) et le GDI (2s) Yves-Tristan Boissan, Président de l’UNATRANS et François Gérin, X-Mines, président de la S.E.E., ont accueilli une quarantaine de personnes parmi lesquelles des autorités militaires et civiles.

La Direction générale de l’armement (DGA) primée pour la première fois

Grâce au soutien de la société QOSGUARD et de son Président M. Richard Gaudelard, le Grand Prix de l’électronique Général Gustave Ferrié 2019 a été attribué par le jury, présidé par M. Jean-Luc Leray, à deux lauréats, Madame Tatiana Kovacik de la société KBS et l’ICT Matthieu Frougier de la DGA pour leurs travaux sur : “ Les technologies RFId (Radio Frequency Identification) et HUMS (Health and Usage Monitoring Systems) pour la numérisation des processus liés au maintien en condition opérationnelle terrestre “.

Candidatez et devenez le 60ème lauréat du Grand Prix de l’électronique Général Gustave Ferrié en 2020 !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site de la S.E.E : www.see.asso.fr à la rubrique « Prix et Distinctions » ; contact : grandprixferrie@see.asso.fr

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.