Retour au numéro
Vue 30 fois
28 octobre 2021

L’AF3P : UNE SOCIÉTÉ SAVANTE, MAIS PAS SEULEMENT…
L’ASSOCIATION DÉDIÉE AUX PRODUITS EXPLOSIFS ET À LA PYROTECHNIE

Plus de 1000 ans d’existence, une influence déterminante au cours des siècles sur l’évolution de «l’art de la guerre», mais également une présence notable, bien que souvent ignorée, dans de nombreux autres domaines… Les produits explosifs et la pyrotechnie ont été, et sont encore de nos jours, un domaine passionnant par la diversité de ses techniques, de ses utilisations, son histoire, son patrimoine, etc. 


L’AF3P permet à tous ceux qui s’y intéressent – professionnels, mais également historiens, universitaires, défenseurs du patrimoine ou simples amateurs - d’échanger leurs connaissances et de participer aux actions qu’elle organise.

Feu d’artifices lors d’une manifestation AF3P

L’AF3P

En 2014, trois associations, actives dans le domaine des produits explosifs et de la pyrotechnie mais avec des objectifs statutaires différents, ont décidé de fusionner pour constituer un ensemble permettant de mieux exploiter les synergies évidentes qui existaient entre elles :

-  L’Association française de Pyrotechnie (AFPyro), créée en 1986 pour le soutien logistique et financier des activités du GTPS (voir encart correspondant), -  L’Amicale des Ingénieurs des Poudres regroupant les anciens «Ingénieurs des Poudres» et assimilés. 

-  L’association des Amis du Patrimoine Poudrier et Pyrotechnique (A3P), créée en 1992 par l’IGA René Amiable, pour sauvegarder et mettre en valeur le patrimoine poudrier et pyrotechnique. 

L’AF3P regroupe maintenant environ 150 adhérents «actifs» et une vingtaine de «membres correspondants» (entreprises, collectivités, autres associations…) qui apportent leur soutien à ses actions. 

Les buts et l’organisation de l’AF3P reflètent fidèlement ses origines, avec un secteur «Amicale» (visites, rencontres…), un secteur «Événements» (en particulier logistique des activités GTPS, JT, Europyro…) et un secteur «Histoire et Patrimoine» (voir ci-après). Pour mieux nous connaître, voir www.af3p.org.

Le GTPS - http://www.gtps.fr 

Organisme disposant de statuts mais n’ayant pas le caractère de «personne morale», le GTPS (Groupe de travail de pyrotechnie) a été créé dès 1969 à l’initiative de l’IGA P-Y Hervé pour fédérer les différents acteurs (étatiques ou privés) impliqués dans les dispositifs pyrotechniques des missiles et lanceurs, notamment dans le but d’établir des documents de référence relatifs aux composants pyrotechniques.

De nos jours, le GTPS compte une trentaine de membres (services étatiques, écoles et autres organismes de formation, industriels…) qui délèguent leurs spécialistes au sein de 7 commissions dont les travaux sont ensuite diffusés dans la profession par des documents de synthèse ou lors de Journées Techniques. La publication du «Dictionnaire de pyrotechnie» et les Congrès internationaux «Europyro» sont également à mettre à l’actif de cet organisme dont la pérennité démontre toute l’utilité. 

«Activités savantes» au sein de l’AF3P 

La section «Histoire et Patrimoine» mène des actions en faveur du patrimoine, notamment par le soutien apporté à des associations locales de sauvegarde de sites poudriers ou pyrotechniques, le recueil d’objets ou documents anciens, l’organisation de «Journées Paul Vieille», des commémorations, etc., mais surtout une douzaine de ses membres participe activement à de nombreux travaux de recherche historique sur les techniques, les entreprises, les établissements, les personnalités marquantes..., en rapport avec les produits explosifs et la pyrotechnie. 

 

Journées «Paul Vieille»

L’AF3P organise tous les trois ans environ des colloques «Journées Paul Vieille» à caractère technique et historique retraçant les évolutions passées et faisant le point sur l’état actuel de techniques relatives aux produits explosifs, par exemple les propergols solides, les dispositifs pyrotechniques, la simulation et la modélisation, ou encore les utilisations civiles de l’énergie explosive… Pour marquer le centenaire de la Grande Guerre, des «Journées» ont été également consacrées en 2016 et 2018 aux efforts de l’industrie des poudres et explosifs pour faire face aux énormes besoins engendrés par le conflit et aux conséquences de l’arrêt des hostilités. 

 

instruments de mesure de la force de la poudre noire - coll. AF3P

Nous disposons par ailleurs d’un important fonds spécialisé contenant de nombreux documents inédits, dont quelques éléments sont en dépôt à la Bibliothèque de l’X. 

Les IA et l’AF3P

La création de la SNPE il y a 50 ans a conduit rapidement à la quasi-disparition de la filière « Poudres » dans le recrutement des Ingénieurs de l’Armement, vu le peu de perspectives de carrière offertes en ce domaine au sein de la DGA. Même s’ils représentent encore plus de 10 % des membres de l’association, dont deux vice-présidents, force est de constater - et bien sûr regretter - que, faute de renouvellement de spécialistes de la pyrotechnie parmi eux, le nombre des IA adhérents à l’AF3P diminue régulièrement depuis de nombreuses années, et qu’ils sont maintenant totalement absents du GTPS… 

Mais bienvenue aux IA qui souhaiteraient rejoindre l’AF3P… et à tous ceux que le monde de la pyrotechnie intéresse !

 

    
Hubert Zante
X66, ENSTA (poudres), exerce pendant 20 ans diverses fonctions en tant que «détaché» au sein du groupe SNPE, puis est Secrétaire Général du SFEPA (Syndicat professionnel du secteur des produits explosifs) jusqu’en 2006. Vice-Président en charge des activités «Histoire et Patrimoine» de l’AF3P
 

Auteur

Articles liés par des tags

Commentaires

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.