Retour au numéro
Kraken pour Denys de Montfort (1810)
Vue 150 fois
30 septembre 2020

PATRIOTIQUE, SCIENTIFIQUE ET GLORIEUX !

Le monde sous-marin fait partie des derniers espaces inconnus, encore à découvrir. Des pressions inimaginables, le noir absolu, des animaux fantastiques, et peut-être des intelligences inconnues. Rien d’étonnant à ce qu’il ait été un thème favori des conteurs, de Poséidon au Kraken.


Le monde des sous-marins fait lui aussi rêver, mêlant légendes et aventures : des sous-marins en titane descendant à plus de 1000m, des torpilles hypersoniques, de la propulsion magnétohydrodynamique totalement silencieuse, des missiles effroyables et des moyens de détection inouïs... Comment se retrouver entre la poursuite d’Octobre Rouge et le chant du Loup. Plus que pour d’autres domaines, c’est dans le sous-marin que l’on conjugue l’immensité menaçante et le confinement extrême ; que les solidarités des équipages se développent face à l’adversité, lorsqu’on n’a que quelques secondes pour réagir à une rupture de circuit par exemple... On y retrouve des épopées humaines, du Casabianca à Das Boot et plus récemment dans USS Greyhound. Le présent dossier vous emmène aux confins de ces trois domaines : exploration, technique, humain. La France y possède une belle histoire et un capital de savoir-faire exceptionnel, construits par des hommes qui ont transmis la flamme à la génération actuelle. La passion dont ils témoignent et l’ampleur des projets présentés plus loin montrent que le flambeau est porté haut et loin... Vous serez peut-être surpris de voir tant de projets et de coopérations dans ce domaine.

Les sous-marins et autres grands systèmes auxquels les ingénieurs de l’armement ont pris une part active sont des moyens essentiels – et c’est un débat très actuel – pour la souveraineté de notre pays. Nous sommes donc tout particulièrement honorés que le Président de la République ait accepté de préfacer ce numéro exceptionnel.

La question pourrait se poser d’aller plus loin. C’est précisément ce sur quoi que nos jeunes camarades souhaitent réfléchir à l’occasion d’un colloque qu’ils organisent pour décembre prochain : que faudrait-il comme compétences et organisation pour améliorer les domaines de la santé, de l’économie, du numérique...

Enfin, les bateaux noirs conservent une histoire à part, qui s’apparente à une histoire de famille. On y est différent. On numérote les tranches dans le sens opposé de celui des bateaux gris par exemple. Les sous-mariniers ont deux vies, l’une à terre, et l’autre à bord, et lorsqu’on embarque, on recolle au dernier jour de la patrouille précédente. Et une famille, c’est lorsque nos petites histoires de famille – et vous en lirez un certain nombre au fil des pages – rejoignent la grande Histoire. Je prends à témoin cette plaque commémorative accrochée au mur d’une maison de campagne qui résume tout : le Gymnote, « j’y étais ».

Auteur

Articles liés par des tags

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.