Retour au numéro
Vue 200 fois
01 juin 2017

LA PUISSANCE ET LA POLYVALENCE DU TIGRE : SA TOURELLE THL30

Destinée à équiper l'hélicoptère d'attaque TIGRE, la tourelle THL30 intègre le canon de 30mm 30M781. Cette tourelle, développée par NEXTER, repose sur le savoir-faire historique du groupe en matière de développement de système d’arme de moyen calibre, ainsi qu’en matière de fabrication des armes à la canonnerie de Bourges et des munitions à l’établissement de La Chappelle St Ursin.


Au début des années 1990, le programme TIGRE doit prendre en considération l’évolution de la menace, liée à la fi n de la guerre froide. Si la fonction antichar est initialement primordiale, le TIGRE doit aussi faire face à des engagements de moins haute intensité lesquels nécessitent une forte polyvalence du système d’armes pour lutter contre les nouvelles menaces dites asymétriques. La THL30 est donc prévue dès la première version des hélicoptères TIGRE de l’armée française, la version HAP (Hélicoptère Appui Protection), laquelle doit pouvoir combattre d’autres hélicoptères et avoir une manœuvrabilité accrue pour les missions air-air. La clé de voûte des capacités offensives du TIGRE HAP sera donc son système d’arme de 30 mm, monté en tourelle dans le nez et capable d’engager des cibles terrestres et aériennes.
Au printemps 1995, les premiers tirs au sol ont eu lieu avec le prototype PT4 du TIGRE. Suivront les tirs en vol, avec plus de dix mille obus tirés lors des séances de vols d’essais. Dès ses débuts, la THL30 impressionne grâce au pointage automatique du canon vers la position qu’occupera la cible lorsque les obus l’atteindront. Le principal atout de la THL30 est sa précision (moins de 1/1 000 de radian en utilisation opérationnelle), permettant d'engager des cibles aériennes et au sol sur des distances importantes. Cette précision est rendue possible par l’utilisation de codeurs optiques d’angles dans la tourelle, développés à l’origine pour le char de combat Leclerc. La THL30 dont le poids est de 212 kg a un débattement de +/- 90° horizontalement et -25/+28° verticalement. Le positionnement stratégique sous le nez de l’appareil offre davantage de latitude que les POD ou les canons placés sous le fuselage. L’atteinte de ce niveau de précision a permis de diviser la longueur des rafales par deux, prévues initialement à 10, 20 ou 50 coups. Le canon 30M781 est une arme à motorisation électrique : celle-ci garantit des arrêts de tir dans des conditions optimales de sécurité de tir, réduit également les contraintes mécaniques sur l’arme et permet une arrivée des munitions sans à-coups. Cela augmente la fi abilité du tir et permet d'ajuster la cadence de tir en fonction des caractéristiques du porteur.
Le calibre de 30 mm est celui offrant le meilleur compromis entre capacité de destruction, précision, masse et encombrement. La tourelle dispose ainsi d'une cadence de tir de sept cent vingt coups par minute. La probabilité de détruire une cible située entre 1 000 et 1 800 m est de cinq coups. Cette capacité lui permet d’ouvrir le feu en étant hors d’atteinte des rafales tirées par des armes légères et dote le TIGRE d’une capacité d’abattre un aéronef qui vole jusqu’à des vitesses de 300 à 450 nœuds.


PARLONS DE PRÉCISION :
Le tir d'un obus de 30 mm, de jour ou de nuit, sur une cible mobile ou immobile, terrestre ou aérienne, offre une probabilité de placer 9 obus sur 10 dans une cible de 5 m de diamètre à 1 000 m, 6 obus sur 10 à 1 500 m et reste capable de neutraliser des cibles à une distance de 2 km et ainsi détruire une cible invisible à l’œil nu.

 

Le système d’arme de 30 mm a fait ses preuves sur le théâtre d’opérations afghan, où le TIGRE est employé afin d’escorter les hélicoptères de manœuvre ou d’évoluer en binôme avec les Gazelles. Ils évoluent à l’avant et à basse altitude ; une configuration dans laquelle le canon offre alors une capacité de riposte immédiate et de tir en mouvement. La tourelle THL30 a ensuite été utilisée sur le théâtre libyen dans le cadre de l’opération Harmattan. Sa célérité d’alignement et sa précision permettait aux forces de réagir très rapidement en cas de rencontre avec l’ennemi. « Les obus semi-perforants, explosifs et incendiaires que nous utilisions nous permettaient de détruire tous les véhicules de combats légers que nous rencontrions. Ils ont même sérieusement abimé un char d’assaut blindé, avant qu’un missile ne le détruise. En moyenne, chaque TIGRE détruisait entre sept et dix véhicules ennemis par raid. Au final, en 17 sorties, j’ai tiré 3 491 obus sans avoir un seul incident de tir, et ai détruit 70 véhicules de combat », a écrit le Capitaine Brice ERBLAND, dans son livre « dans les griffes du Tigre ». Lors de l'opération Harmattan, les Tigres de l'ALAT, grâce à leur canon de 30 mm, ont neutralisé des chars T-72 en détruisant leurs antennes et leurs optiques de visée. 

Depuis, la THL30 a été opérée au Mali et en Centrafrique par l’armée de Terre française.
La THL30 est manœuvrée via un système de visée numérique, grâce à des viseurs intégrés sous le nez et sur le toit de l'appareil. La THL30 est donc asservie au mouvement de tête du pilote ou du chef de bord, qui vise la cible du regard en alignant son réticule de cible. Le système de conduite de tir désigne la cible avec le canon en quelques dixièmes de seconde (vitesse angulaire 90°/s) en tenant compte des mouvements du casque, de l'hélicoptère ; ceci autorise des tirs de réaction particulièrement efficace et en fait un moyen de soutenir les fantassins lors des opérations au sol. Le système de pointage et d’asservissement aux différents viseurs constituent des réussites techniques exceptionnelles.
La THL30 est une arme dont la maintenance est simple, avec un nettoyage du tube tous les 450 coups ou après chaque séance de tirs. Les munitions dites 30 mm x 113, fabriquées par Nexter, sont identiques à celles du Mirage 2000C, avec une amorce à initiation électrique et protégée contre les interférences électromagnétiques. L’aviation légère de l’armée de Terre utilise deux types d’obus, l’OXAS (obus d’exercice) et l’OSPEI (obus semi-performant explosif incendiaire) pour le combat.
A ce jour, cent trente-cinq tourelles THL30 ont été produites, et équipent les hélicoptères des forces françaises, espagnoles et australiennes. La tourelle THL30 est intégrée sur les versions HAP, HAD et ARH du TIGRE.


LES MUNITIONS DE LA THL30

Conçues et fabriquées par NEXTER, les munitions de la THL30, de calibre 30x113 mm, sont adaptées à l’emploi en environnement électromagnétique sévère et surpassent les exigences des standards dans plusieurs domaines. Leur faible dispersion, leur sécurité d’emploi et leur fonction d’autodestruction limitent considérablement le risque d’effets collatéraux. Leur empreinte logistique réduite leur confère un ratio effi cacité/coût inégalé à l’échelle d’un déploiement opérationnel. Pour conférer au TIGRE des «  griffes toujours plus acérées  », NEXTER, avec le soutien de la DGA, se prépare. La portée des armes ennemies s’accroît au fur et à mesure de leur prolifération ; il faut donc augmenter la portée de la THL30. La variété des terrains influe sur le déclenchement à l’impact, la surface traitée et l’efficacité de tel ou tel type de charge militaire. Les théâtres complexes, périurbains ou accidentés, exigent des fonctions intelligentes en cours de développement comme le déclenchement à distance programmée (airburst) grâce à une électronique durcie ultra-miniaturisée et indépendante en énergie, ou à altitude définie (proximétrie) en partenariat avec JUNGHANS-T2M, sur la base d’une technologie optique unique au monde.

Unité robotisée de ceinturage d’obus

Electronique embarquée « airburst »

 


Vincent GINABAT, ICA

Vincent GINABAT a conduit des programmes navals et aéronautiques chez DCNS et SAFRAN. Il a dirigé LACROIX Défense avant de rejoindre le groupe KNDS en 2016. Il est PDG de la société NEXTER Munitions.

 


Philippe Hervé, IGA

Philippe HERVE, X 74, a toujours travaillé dans l’industrie de l’armement terrestre (GIAT, Giat Industries et maintenant NEXTER). Il est Directeur des relations Institutionnelles France et institutions européennes/OTAN de NEXTER.

Auteur

Articles liés par des tags

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.