Retour au numéro
Vue 47 fois
01 juin 2017

LES VOILURES TOURNANTES À L’ÉPREUVE : LES ESSAIS D’ARMEMENTS

Les essais en vol des systèmes d’armements héliportés interviennent à tous les stades de la vie de ces programmes, et en constituent souvent le point d’orgue sur le chemin de la qualification. Ils ont la particularité de faire appel à des moyens d’essais complexes et de grande valeur, de nécessiter des compétences techniques spécifiques et d’exiger une gestion draconienne de la sauvegarde des personnes et des biens, rendant DGA Essais en vol incontournable. Les ingénieurs de l’Armement y sont au cœur de l’action. Illustration.


Dans le ciel de Gironde, un bruit caractéristique de battement de pâles, combiné au retentissement du tir d’une mitrailleuse ou de roquettes, emplit régulièrement l’atmosphère d’une ambiance de théâtre d’opération. C’est DGA Essais en vol qui mène des essais d’armements sur hélicoptères. Le département Systèmes d’Armements Embarqués (SAE) rassemble des ingénieurs et responsables d’essais spécialistes du domaine. Véritables chefs d’orchestre, ils conçoivent et mettent en musique des dispositifs d’essais souvent complexes, et coordonnent l’action des différents intervenants, qu’ils appartiennent au centre ou aux partenaires industriels et étatiques. L’activité repose sur des moyens d’essais uniques, comme le polygone d’essais instrumenté de Calamar, et sur des experts dans les essais et la mise en œuvre des armements.


Types d’essais

L’activité du département comporte de nombreux essais de développement et de qualification d’armements, comme le missile anti-navire léger (voir encadré), qu’ils soient destinés à un porteur opérationnel de type hélicoptère ou non. En effet, les spécificités du domaine de vol des plateformes à voilures tournantes, notamment leur vitesse lente et leur maniabilité, sont souvent employées pour la mise au point et l’évaluation de fonctions bien spécifiques sur ces systèmes, comme par exemple le guidage terminal. DGA Essais en vol dispose d’une flotte d’hélicoptères banc d’essais de type Puma, Dauphin et Fennec, équipés d’installations d’essais et de mesure parfaitement adaptées à ce type d’essais.
L’autre volet de l’activité, et non des moindres, consiste à réaliser des essais d’intégration des armements ou systèmes d’armes sur porteurs opérationnels. Parfois classés en « urgent opération », ces essais sont en lien direct avec l’emploi opérationnel : c’est la première et seule fois où le système est mis en œuvre en chaîne complète, avant sa qualification. Les sollicitations sont nombreuses dans le domaine des armements, de type mitrailleuses, montés en sabord : Caracal, NH  90, Gazelle… Les nouvelles capacités ainsi validées par nos experts sont en général très rapidement déployées sur les théâtres d’opération. Autre exemple emblématique : le cas sur le programme Tigre, dont le système d’armes, particulièrement complet, fait régulièrement l’objet d’évolutions passées au crible à Cazaux. L’adjonction d’une capacité de tir de roquettes guidées Laser, dans le cadre du Standard 2 du Tigre HAD, sollicitera largement les capacités du département dans les mois à venir.


LES ESSAIS, MODE D'EMPLOI

Application directe des accords de Lancaster House de 2010, le programme de missile anti-navire léger « Sea Venom/ANL », mené en coopération franco-britannique, est l’une des activités majeures actuellement confiées à DGA Essais en vol. L’objectif de ce programme est de doter la Royal Navy et la Marine nationale d’une capacité commune pour traiter les cibles maritimes de faible et moyen tonnage grâce à un armement embarqué sur hélicoptère.
Le contrat de développement entre MBDA et le Joint Program Office (JPO) signé en 2014 prévoit une répartition des prestations d’essais sur les différents centres de QinetiQ (au Royaume-Uni) et de la DGA (en France). DGA EV assure en particulier l’intégralité des essais en vol du missile pour la phase de développement. Pour ce faire, un hélicoptère banc d’essai de type Dauphin de la flotte de DGA EV a été adapté pour permettre l’emport du missile, ainsi que les équipements de mesure et de mise en œuvre associés. D’autres ressources de DGA EV sont également mises à contribution, comme le Grand Portique de Largage et les équipes expertes dans le domaine des ouvertures de domaine ou de la mise en œuvre de munition. Arrivé dans le département SAE depuis deux ans, je coordonne l’ensemble des prestations d’essais ANL réalisées par le centre. Mon travail est multiforme: traduire en points d’essais les besoins du programme, dimensionner le volume des vols nécessaires, établir les plannings associés et coordonner équipes et moyens pour atteindre les objectifs fixés constituent mes tâches quotidiennes. Tout au long de ce processus, la sécurité des personnes et des biens reste la première de mes priorités.
Participer aux essais de développement d’un nouveau système d’arme est très enrichissant pour un ingénieur militaire en début de carrière. Ils confrontent, par définition, l’ingénieur d’essai à un large spectre de problématiques: vibrations, aérodynamique champ proche, fonctions guidage/navigation, technologie infrarouge, compatibilité électromagnétique, interface homme-machine ou encore propulsion solide.
Au cours des derniers mois, le processus complet d’intégration d’un emport sur hélicoptère a été mené par DGA EV:
• essais sol de séparation au portique pour vérifier la cinématique du largage de la munition;
• ouverture de domaine vibratoire, pour vérifier l’absence de comportement dynamique dangereux sur l’ensemble du domaine de vol de l’hélicoptère banc d’essais ;
• ouverture de domaine de séparation pour contrôler l’absence d’interférence avec l’aéronef tireur lors des premiers instants du vol libre du missile.

L’hélicoptère banc d’essais étant aujourd’hui opérationnel pour les essais de développement du missile, les vols portés fonctionnels ont débuté pour vérifier le comportement des sous-systèmes composant le missile: centrale de navigation, autodirecteur, calculateur. Un premier tir avec mise en œuvre des moteurs d’accélération et de croisière est prévu prochainement. Les résultats d’essais accumulés permettront à MBDA de poursuivre le développement des standards matériel et logiciel, pour aboutir à la qualification prévue en 2018.


Chef de département

A la tête de ce département, mon rôle technique consiste à garantir la pertinence des prestations proposées dans le respect des règles de sécurité et de maîtrise des risques. Mes compétences de pilote militaire sont essentielles pour appréhender correctement les problématiques spécifiquement aéronautiques, souvent communes aux avions et hélicoptères, et avoir un dialogue approprié avec les pilotes d’essais, ou les forces. Pour le reste, je m’appuie sur ma propre expérience de responsable d’essais et sur les experts qui font la richesse du centre. D’un point de vue managérial, mon rôle est d’accompagner le développement professionnel des agents du département, d’assurer une bonne répartition de la charge de travail, de gérer les compétences critiques et d’anticiper les difficultés de plan de charge dans un contexte RH contraint. Mais le plus enrichissant pour un ingénieur de l’armement, ce sont assurément les échanges techniques et humains avec les nombreux passionnés que regroupe DGA Essais en vol !


Mélanie Sanchez, IPA, Chef du département Systèmes d’Armements Embarqués à DGA Essais en vol – site de Cazaux

 Diplômée de l’Ecole Polytechnique et titulaire du brevet de pilote de chasse, Mélanie Sanchez a rejoint en 2009 le site de Cazaux de DGA Essais en vol où elle a exercé les fonctions de responsable d’essais d’Armements Aéroportés puis de chef du département Armements Voilures Tournantes.

 


Adrien Dormoy, IPA Responsable d’essais ANL à DGA Essais en vol – site de Cazaux
 Diplômé de l’Ecole Polytechnique et titulaire du brevet de pilote de chasse, Adrien Dormoy a rejoint en 2012 le site de Cazaux de DGA Essais en vol où il a été en charge du chantier d’intégration ANL sur hélicoptère banc d’essais avant ses fonctions actuelles.

Auteurs

Articles liés par des tags

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.