Retour au numéro
La période d'ouverture recommandée et utile en début de carrière
Vue 81 fois
25 juin 2022

COTÉ SECTION CARRIÈRES
SPEED DATING POUR PÉRIODE D'OUVERTURE

La Section Carrières du CGARM a organisé un speed dating à destination de nos jeunes camarades pour faire connaître les possibilités offertes par la « période d’ouverture. Rappelons qu’il s’agit d’une affectation de deux ou trois ans, préférentiellement dans l’industrie (et même obligatoirement pour les premiers postes), et parfois dans une autre administration. La définition qu’en a donnée la DRH de la DGA est la suivante : « Elle s’inscrit dans le déroulement de carrière d’un ingénieur de l’armement. Elle permet aux ingénieurs de l’armement d’accroître leur ouverture d’esprit, éventuellement à d’autres sphères que celles de l’armement ou de la défense, de développer leur potentiel, d’accroître leur employabilité et d’asseoir leur capacité à exercer des responsabilités importantes, notamment au sein de la DGA, conformément aux missions définies dans le statut du corps des ingénieurs de l’armement. ». Définition suffisamment ambitieuse pour que la ministre ait donné comme objectif qu’une dizaine de jeunes IA effectuent leur premier poste dans le cadre d’une période d’ouverture. 


Rendons à César ce qui est à César, l’idée d’un speed dating nous a été soufflée fin 2021 par quelques-uns de nos camarades en poste dans des grands groupes : en particulier François Terrail, chez Nexter, et Christophe Salomon, chez Thalès. Il s’agissait de dynamiser le processus des périodes d’ouverture, qui est encore très récent et n’a pas atteint son rythme de croisière. Idée séduisante, qui correspondait bien aux ambitions de la section carrières de développer les contacts entre les différentes sphères d’emploi. Mais… qui se heurtait aux conditions sanitaires que nous ne connaissons que trop bien. Par ailleurs, pour coller au mieux au calendrier de recrutement (à l’École polytechnique mais aussi sur titres) il était nécessaire de placer l’évènement entre mi-décembre et mi-février. Début décembre, même si la CAIA a réussi l’exploit d’organiser un gala dans de bonnes conditions, il est très vite apparu que la rapide dégradation du contexte sanitaire ne permettrait pas de tenir notre speed dating en présentiel. 

Il nous a donc fallu, à regret, nous replier sur un speed dating virtuel, avec un nombre réduit de participants, évènement qui s’est tenu le 18 janvier. Participaient Airbus, MBDA, Naval Group, Nexter, Safran, Thalès. Pour les jeunes IA, nous avions invité ceux de la FAMIA (bien que le processus de primo affectation soit déjà quasi terminé) et des IA de moins de 35 ans n’ayant pas fait de période d’ouverture : en tout une soixantaine de jeunes. Le tout sous le regard bienveillant de la DGA (DRH et DT).

Je salue l’inventivité et la réactivité de l’équipe de la section carrières pour organiser des salles virtuelles avec un outil dont ne dispose pas le ministère, pour suivre les différentes conversations dans les salles, pour noter les questions particulières, et pour organiser, avec sang-froid, des changements de salle laissant quelques conversations en suspens. Néanmoins cela a marché et l’enquête de satisfaction réalisée à l’issue a été très positive.

Conclusions ? Événement à reconduire, de préférence en présentiel, même si le mode virtuel a permis la participation de certains ingénieurs habitant loin de Paris. La meilleure période pour tenir cet évènement n’est pas identifiée ; peut-être en faut-il deux dans l’année pour toucher des âges et situations différents. Les retours des participants suggèrent par ailleurs une diversification des employeurs invités pour inclure des acteurs majeurs de l’industrie de défense, tels que Dassault, mais aussi les ETI et les PME ainsi que des entreprises moins majoritairement tournées vers la défense (par exemple les entreprises de services du numérique ou du secteur de l’énergie), voire des ministères et établissements publics (CEA, CNES). 

L’aventure « périodes d’ouverture » continue cependant. Afin de donner plus de visibilité aux postes proposés, la DRH leur consacre une page dédiée. La DT organise par ailleurs en juin un RETEX sur le dispositif avec de jeunes IA en période d’ouverture ou l’ayant adoptée pour leur premier poste.

 

Auteur

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.