Retour au numéro
Le système de mobilité du Serval
Vue 51 fois
22 juin 2023

L’INNOVATION AU CŒUR DE LA MOBILITÉ MILITAIRE ET FERROVIAIRE
DEUX UNIVERS TECHNIQUEMENT ÉLOIGNÉS PORTENT DES PISTES D’INNOVATION PARTAGÉES.

Publié par charles-antoine de barbuat | N° 129 - INDISPENSABLE DUALITE

Deux technologies, la suspension à bras tirés et la motorisation électrique de chaque roue, apportent des bénéfices majeurs dans les systèmes actuellement livrés par Texelis respectivement aux Forces et dans les transports publics. Dans les systèmes futurs, ces deux technologies seront combinées et profiteront aux deux segments de clients de Texelis, démontrant tout l’intérêt de la dualité de l’entreprise.


Suspension arrière du Serval

Suspension arrière du Serval

Le Serval (VBMR Léger) : une architecture de mobilité compacte et innovante.

Le nouveau 4x4 Serval apporte aux Forces un saut qualitatif de performances comparé à son emblématique prédécesseur, le VAB. En termes de mobilité, l’architecture retenue permet une grande polyvalence d’usage, sur tous les terrains d’opération : doté d’une puissance de 21 Ch par tonne et d’un couple apte à gravir une pente de 60%, le Serval est puissant, agile, tout en emportant un PTAC supérieur à 17 tonnes.

Pour emmener jusqu’à 10 soldats assis, au gabarit du percentile 95% homme, un point clef a été le choix par Texelis et son partenaire Nexter d’équiper l’arrière du Serval d’une suspension à bras tirés, au lieu de la double triangulation habituelle. Cette solution dégage un espace habitable inégalé, à hauteur de toit maîtrisée et forte capacité de franchissement.

L’essieu du Neoval : une première mondiale pour le métro léger automatisé de Siemens

En service à Rennes depuis septembre 2022, le Neoval de Siemens amène une souplesse de tracé inégalée pour des applications métro de débit intermédiaire. Faibles rayons de courbure, pentes de plus de 11 %, accélérations et freinages puissants, ces performances sont rendues possibles par le choix d’essieux directionnels Texelis, guidés par un rail central, avec des pneumatiques roulant sur piste béton.

Autre caractéristique nouvelle : chaque roue dispose de son propre moteur électrique, supprimant le différentiel mécanique. Mieux, le programme de pilotage optimise la tenue de piste et le confort passager, en tirant partie de l’indépendance de chaque moteur-roue.
Cette nouvelle application donne toute satisfaction à Rennes, et Siemens a déjà exporté le Neoval à Francfort et à Bangkok.

La révolution de la motorisation électrique de chaque roue, combinée à une suspension indépendante.

Le ferroviaire comme le militaire partagent un certain conservatisme en matière de solutions de motorisation et de liaison au rail/sol. Fort du croisement des expériences rail/tout-terrain, et d’une coopération avec des partenaires technologiques comme Qinetiq, SNCF Innovation ou Railenium, Texelis développe 2 solutions de mobilité innovante, qui partagent des technologies en commun.

 

Le système de mobilité du Serval

L’essieu innovant du Neoval

Dans le domaine du train, nous participons au consortium du Train Léger innovant (TLi), dont la SNCF est le maître d’œuvre, avec la responsabilité de concevoir les nouveaux essieux des futurs TER.

Pour contribuer à la réduction des coûts d’exploitation de 30 % sur les lignes secondaires, Texelis va remplacer les bogies actuels (structure portant quatre roues fer, motorisation, suspensions et freinage) par des essieux combinant la suspension à bras tirés (Serval) et la motorisation pilotée par roue (Neoval).

Intégration d’un HDU dans un demi-pont Texelis

Intégration d’un HDU dans un demi-pont Texelis

Cette innovation améliore les performances, tout en respectant le niveau de sécurité très exigeant du ferroviaire :

- Meilleure maîtrise du comportement dynamique du train dans les courbes comme dans les lignes droites, permettant de conserver les vitesses d’exploitation sur des lignes anciennes ;
- Réduction de l’usure des rails et des roues ;
- Meilleur rendement énergétique (moins de contacts hyperstatiques, fractionnement possible des éléments de traction) ;
- Plus de confort et de sécurité par l’adaptation en gare aux différentes hauteurs de quai.

Dans le domaine militaire, Texelis a conclu un accord avec la société britannique Qinetiq pour industrialiser et intégrer le Hub Drive Unit (HDU), brique technologique à même de bouleverser la mobilité des 4x4, 6x6 et 8x8 blindés.

Le HDU concentre dans chaque roue un moteur électrique de 55 Kw, un freinage protégé des pollutions extérieures, une boite à deux rapports, un refroidissement liquide et un canal de gonflage centralisé, compatibles avec les sollicitations d’un blindé à roues.

La brique HDU permet de repenser totalement l’architecture d’un blindé à roues, en supprimant toute connexion mécanique entre le moteur thermique (devenu simple générateur de puissance électrique, fonctionnant à tout instant en régime optimal), et les roues. Le HDU est également totalement compatible avec une suspension à bras tirés.

Cette architecture hybride série apporte de très nombreux avantages :
- Le pilotage vectoriel des 4 roues améliore sensiblement la tenue de route, tout en augmentant les accélérations, décélérations et réactivité ;
- Le bilan masse est favorable, augmentant la capacité d’emport. Le centre de gravité est abaissé ;
- La charge mentale du pilote est réduite, par la suppression de la gestion des blocages de différentiels et par l’automatisation du ralentisseur ;
- L’autonomie est fortement augmentée, par la récupération de l’énergie au freinage, et l’exploitation optimisée du générateur, lui-même moins dimensionné que le moteur de la version mécanique ;
- Le blindé améliore sa furtivité, grâce à une autonomie de fonctionnement électrique silencieuse, et une moindre signature thermique.

Partage des compétences et des technologies

Plus que jamais, le double positionnement de Texelis dans le militaire et le ferroviaire est porteur de fertilisation croisée, pour l’émergence des trains et véhicules blindés du futur.

Partage des compétences mécaniques, électriques et systèmes, pour des applications dont les charges à l’essieu, les puissances et les comportements dynamiques sont très comparables.

Partage des compétences en contrôle commande et pilotage en vue d’optimiser le comportement dynamique des véhicules.

Partage des compétences d’industrialisation, de production et de service, pour des besoins d’exploitation se mesurant en dizaines d’années.

L’ensemble de nos interlocuteurs, étatiques et privés, partenaires et clients, qui nous ont rendu visite à Limoges, a été frappé par le savoir-faire et l’enthousiasme des équipes de Texelis. Ces dernières partagent leurs domaines respectifs de compétences et d’expertises pour relever les défis de l’innovation, participent à l’attractivité de l’entreprise et répondent à la fois aux besoins des Forces et à la satisfaction des usagers des transports publics.

 

Photo de l auteur
Charles-Antoine de Barbuat, Président de TEXELIS

X-Ponts civil, Charles-Antoine de Barbuat a toujours évolué dans l’industrie : 8 ans dans l’ingénierie des usines manufacturières, puis 15 ans dans le Groupe Legris Industries, dont il a dirigé successivement 2 divisions spécialisées dans les biens d’équipements industriels. Il devient Directeur Général de Texelis en 2010, dont il prend la présidence en 2018, à l’occasion d’un LBO majoritaire avec le management.

Auteur

charles-antoine de barbuat

Articles liés par des tags

Commentaires

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.