Retour au numéro
L'Emulstar de Titanobel augmente la sécurité et réduit les risques de toxicité
Vue 56 fois
25 juin 2022

LA DYNAMITE AU PLACARD !
DÉCOUVREZ LES ÉMULSIONS ENCARTOUCHÉES

Publié par Emmanuel Martin, ingénieur chimiste | N° 126 - BOUM ! PYROTECHNIE ET MATERIAUX ENERGETIQUES

Et s’il était possible de remplacer la dynamite, produit instable composé de dérivés de nitroglycérine, par un produit plus performant et plus sûr ? 


 

Evolution des volumes de dynamite (en tonnes) en France depuis 2009 

L’aventure démarre à la fin des années 90 par la formulation de l’Irémite 8000. L’objectif de ce nouveau produit était déjà de se substituer à la dynamite dans un esprit d’innovation et d’amélioration de la sécurité. En effet, plusieurs accidents pyrotechniques dramatiques ont eu lieu au sein des dynamiteries au XXe siècle et au début du XXIe. Il était donc urgent de développer une nouvelle gamme de produits : EMULSTAR est ainsi née, offrant différents niveaux d’énergie, l’EMULSTAR 8000 étant la gamme la plus performante.

LA CONSOMMATION FRANCE EST PASSÉE DE 800 TONNES À ZÉRO EN 10 ANS 

Il s’agit là d’un sujet capital en matière de Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE). Le groupe TITANOBEL connaît les points forts de ses émulsions (EMUSLTAR 8000 Plus et 8000 UG) par rapport à la dynamite et les valorise auprès de ses clients français depuis une dizaine d’années. L’évolution de la consommation de dynamite en France en est une preuve flagrante, passant de 800 tonnes à zéro en 10 ans.

Entre 2009 et 2019, des actions techniques et commerciales ont été menées auprès des clients du groupe afin d’accompagner la substitution de la dynamite. L’évolution du produit EMULSTAR a également contribué à le rendre plus performant mais aussi plus compétitif sur le marché.

L'activité minière est grande consommatrice d'explosifs

En 2020, nous avons décidé de développer nos activités et de renforcer notre positionnement en Europe. Le travail accompli en France est donc à réaliser désormais au niveau européen en mettant en avant 4 arguments majeurs :

La performance

L’EMULSTAR est un parfait substitut à la dynamite en termes d’énergie, de VOD et de résistance aux pressions statiques et dynamiques. Elle est aussi efficace que la dynamite en carrières, travaux de démolition, tirs souterrains et pour les déclenchements d’avalanche.

La sécurité

La formulation de l’émulsion EMULSTAR de TITANOBEL ne contient aucune molécule explosive, augmentant ainsi considérablement la sécurité lors de la fabrication, du stockage, du transport, de la mise en œuvre sur site ou encore en cas de raté de tir. L’EMULSTAR est également beaucoup moins sensible aux chocs et aux frottements.

La toxicité

L’indice de toxicité est un indice mesuré par l’INERIS (organisme notifié français) selon la formule suivante : I.T. = 5 x QNOx + QCO

L’un des principaux problèmes liés à la dynamite lors de sa manipulation est sa toxicité, en particulier le fait qu’il s’agit d’un vasodilatateur. En effet, les dynamites contiennent un grand nombre de composants toxiques notamment le dinitrate d’éthylèneglycol. L’inhalation des vapeurs, l’ingestion et le contact avec la peau provoquent la dilatation des vaisseaux sanguins, il en résulte des maux de tête, et éventuellement des nausées et des vertiges.

Ce risque n’existe pas avec l’EMULSTAR.

L’environnement

Avec nos émulsions EMULSTAR, les rejets de NH3 et de NOx pendant le tir sont plus faibles qu’en utilisant de la dynamite. Les quelques données chiffrées ci-dessous aideront à mieux réaliser.

Aucune législation européenne n’existe à ce jour, mais qui sait ? Si ces arguments ne parviennent pas à convaincre les plus réticents, peut-être que dans quelques années, la réglementation évoluera en faveur des émulsions… Nous sommes déjà prêts !

En 2009, le groupe Titanobel commercialisait 800 tonnes de dynamite en France et 3100 tonnes d’EMULSTAR 8000. En 2021, le groupe Titanobel ne commercialise plus de dynamite en Europe et fabrique 4100 tonnes d’EMULSTAR 8000. 

 

 

Emmanuel Martin

Emmanuel Martin, ingénieur chimiste, a commencé sa carrière chez Nobel Explosifs France comme responsable de tests et de R&D avant de devenir responsable de production et de R&D. Il est depuis 2008 chez Titanobel, d’abord comme responsable de deux centres de production CEVESO avant de devenir directeur technique de l’entreprise.

Auteur

Emmanuel Martin, ingénieur chimiste

Articles liés par des tags

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.