Retour au numéro
Louis LE PORTZ, Président de 3AF ouvrant la conférence de février 2020
Vue 35 fois
12 octobre 2021

3AF : LA SOCIÉTÉ SAVANTE 2.0

TOURNÉE RÉSOLUMENT VERS L’AVENIR, NOTRE ASSOCIATION ACCOMPAGNE LA NÉCESSAIRE TRANSFORMATION DES SECTEURS AÉRONAUTIQUE, SPATIAL ET DÉFENSE


Transmettre savoir et passion pour préparer l’avenir de nos filières

Dans un contexte où économie numérique et mondialisation brisent les schémas conventionnels, accélèrent le cycle de l’innovation et modifient régulièrement la donne sur l’échiquier géopolitique, il est devenu crucial pour les acteurs industriels et institutionnels de nos filières de disposer, dans leur écosystème, de facilitateurs d’échanges, acteurs et promoteurs de démarches transverses pour réfléchir et préparer leur avenir.

Société Savante devenue la référence française dans les domaines de l’Aéronautique, du Spatial et de la Défense, l’Association Aéronautique et Astronautique de France – 3AF – tient ce rôle depuis plus de 70 ans ! Rappelons que la 3AF a été créée le 7 février 1972, par la fusion de l’AFITAE, Association Française des Ingénieurs et Techniciens de l’Aéronautique et de l’Espace, fondée en 1945 et la SFA, Société Française d’Astronautique, fondée en 1955.

La raison d’être de 3AF est la transmission et la production de savoirs et d’expertises scientifiques et techniques à travers des échanges interdisciplinaires, intergénérationnels, et, bien sûr, internationaux. Elle est le trait d’union entre les mondes académique, industriel et institutionnel.

3AF coopère régulièrement avec l’Académie de l’Air et de l’Espace (AAE) avec laquelle elle partage le secteur d’activités (aéronautique et espace) et les principaux objectifs, mais se distingue de cette dernière en accueillant de nombreux membres, essentiellement français, provenant du monde universitaire, étatique et industriel relevant du secteur aéronautique, alors que l’AAE, en tant qu’Académie, regroupe des personnalités françaises et européennes qu’elle a elle-même distinguées et qui ont accepté d’en être membre.

Ainsi, avec son réseau composé de plus de 1200 membres, 60 sociétés, institutions ou écoles issus de la communauté scientifique aéronautique et spatiale, 3AF vise à offrir à l’ensemble de ses membres une possibilité unique de mises en relations à la fois avec des professionnels ingénieurs, techniciens ou chercheurs issus de toutes les disciplines de l’aéronautique et du spatial, civils et militaires, et de tous horizons industriels et académiques. La DGA, la DGAC et le CNES sont membres « de droit » de son Conseil d’Administration, élu tous les trois ans parmi les différents « collèges » que composent les membres et qui constitue l’instance de pilotage principale de la société savante. Par sa neutralité, 3AF offre un terrain idéal pour des échanges et des croisements d’expériences.

Quatre piliers pour faire face à l’avenir et rester dans la course

3AF s’appuie pour cela sur quatre « outils » fondamentaux, qu’harmonise un Haut Conseil Scientifique composé de « sages » :

  • Les Commissions Techniques,
  • Les Colloques et Conférences,
  • Les Groupes Régionaux

  • La lettre 3AF

Les Commissions Techniques :

Les 18 Commissions Techniques de 3AF actives en 2021 composent un

référentiel structuré en cinq domaines :


  • Produits et Systèmes

  • Disciplines Techniques
  • Espace et Environnement
  • Intelligence et Stratégie

  • Sciences Humaines

Les Commissions sont le cœur de l’association et le point de rencontres et d’échanges entre ses différents membres. Elles produisent la majorité des contenus scientifiques et techniques, ou d’analyses stratégiques et économiques, valeur ajoutée de 3AF obtenue grâce à cette approche transverse qui la caractérise. Leurs feuilles de route respectives sont dictées par les attentes et questionnements de ses membres.

Trois exemples de réalisations témoignent de la vitalité et de la variété des contributions des Commissions Techniques de 3AF

  1. La DGA et le CNES ont confié à la Commission Technique Optronique de 3AF le soin d’établir un état des lieux et une Feuille de Route Optronique pour renforcer la filière optronique française dont la composante industrielle représente plus de 150 entreprises (grands groupes, ETI/PME/PMI) et plus de 10 000 emplois. Pour réaliser ces travaux, une Plateforme de Coordination Optronique (PCO) a été mise en place par la 3AF, regroupant tous les acteurs, allant des maitres d’œuvre intégrateurs aux fabricants de composants. Au terme de cette étude, un résumé exécutif ainsi qu’un rapport détaillé ont été produits et diffusés par 3AF et des présentations spécifiques ont été organisées notamment en Région, dans le cadre d’une troisième phase de travaux ciblant plus particulièrement l’écosystème des PME/PMI acteurs de la filière et les pôles de compétitivité.
  2. La Commission Aérodynamique, qui se réunit au moins quatre fois par an, traite de tous les aspects de cette discipline : aérodynamique théorique et expérimentale, appliquée, interne et externe, pour tous types d’applications aéronautiques (avions de transport et de combat, avions légers et planeurs, drones, hélicoptères, lanceurs, missiles) et non aéronautiques (automobiles, trains, bâtiments, production d’énergie). Elle organise chaque année une conférence internationale réunissant les spécialistes du domaine et produit régulièrement des publications, telles que l’édition annuelle d’un numéro spécial de la revue scientifique l’International Journal of Engineering System and Simulation (IJESMS) où sont publiées les meilleures communications de la conférence, ou encore l’excellent Experimental Aerodynamics, édité en 2020 par Springer.
  3. La Commission Stratégie et Affaires Internationales produit régulièrement des notes et rapports sur des sujets d’actualité à enjeux et souvent « à la demande ». Ainsi, répondant à la demande de l’OPECST formulée par le Sénateur G. Longuet, la 3AF a récemment mis en place un groupe de travail composé d’experts de la société savante et en particulier de membres de la Commission stratégie et affaires internationales 3AF afin d’élaborer un document de synthèse intitulé : l’innovation comme perspective stratégique de valorisation des services satellitaires.

Les Colloques et Conférences internationales

Dans le prolongement de l’activité de ses Commissions Techniques, 3AF organise chaque année jusqu’à 6 conférences de portée nationale ou internationale, la plupart en lien direct et valorisant les travaux de ses Commissions Techniques. Quelques exemples illustrent tant la diversité des thèmes que l’ampleur des évènements :

Les annonces de conférences 3AF à venir : Combat Aéroterrestre 2035 et Space Propulsion 2022.

1. De grandes conférences internationales qui réunissent régulièrement plusieurs centaines de participants en provenance de nombreux pays, constituant ainsi une opportunité unique de découvrir les solutions innovantes et d’établir les échanges particulièrement riches et productifs entre collègues de différentes disciplines et de différents pays. Citons à titre d’illustration :

La Conférence Internationale Space Propulsion, organisée tous les deux ans avec des partenaires tels que l’ESA, le CNES et Ariane Group et réunissant près de 700 spécialistes de la propulsion spatiale pour le transport et les engins.

La conférence Integrated Air and Missile Defence, organisée également tous les deux ans avec des partenaires tels que MBDA, Thales et Ariane Group, qui connaitra en décembre prochain à Nice sa quatorzième édition, réunit également près de 200 participants en provenance d’une quinzaine de pays différents.


2. Des nouvelles conférences sur des thèmes émergents, la 3AF veillant à faire évoluer cette offre de conférences pour mieux répondre à la demande de ses membres. C’est ainsi qu’en novembre 2021 l’Association ouvre à ses publics la première édition d’une conférence sur le thème du Combat Aéroterrestre. Prévue à Versailles le 9 et 10 novembre 2021, cette conférence vise à explorer les évolutions des besoins et solutions liées au combat aéroterrestre au-delà de l’horizon programmatique de 2035.


3. Des webinaires thématiques organisés par ses Groupes Régionaux permettant de renforcer l’accès à ces conférences, notamment durant la crise du COVID. 3AF a ainsi proposé suivant ce format un forum sur l’Intelligence Economique et Stratégique ainsi que sa dernière conférence annuelle sur l’Aérodynamique.

Les Groupes Régionaux

Les 12 implantations régionales de 3AF relaient la démarche nationale au plus près des actifs comme des plus jeunes, notamment les étudiants. Elles constituent le principal contributeur au rayonnement de nos filières auprès de tous les Publics. Cette organisation relève d’une longue tradition, qui contribue aux bonnes relations avec les instances locales, facilite l’animation de proximité à travers de nombreuses initiatives, permet aux adhérents de province de mieux se connaitre et enfin, relaie les ambitions de l’association.

Les groupes régionaux de la 3AF

Les nombreuses visites ou conférences que ces groupes proposent en France sont de puissants moyens pour propager et contribuer au rayonnement de la culture scientifique et technique auprès d’un large public. Par ailleurs, certains groupes régionaux proposent, souvent en coopération, des colloques qui sont devenus des références dans leur domaine. On peut notamment citer les colloques suivants montés en coopération avec la SEE (Société de l’Electricité, de l’Electronique et des TIC)

  • MEA (More Electric Aircraft) organisé en alternance entre Bordeaux-Aquitaine et Midi-Pyrénées, 

  • ERTS (Embedded Real Time Software & Systems), et ETTC (European Test & Telemetry Conference) organisés à Toulouse par le Groupe Midi-Pyrénées.

La Lettre 3AF

Publication bimensuelle de l’Association diffusée largement soit en version papier soit sur le site web accessible aux membres, cette lettre diffuse régulièrement des notes, articles et analyse des membres, couvrant toutes les disciplines et domaines abordés par les commissions techniques, telles que les dernières avancée de l’aérodynamique, les carburants alternatifs, l’irruption de l’IA, la propulsion spatiale, la crise du transport aérien, l’Histoire, etc... 

Un dialogue étendu au-delà des frontières

L’association 3AF s’inscrit bien évidemment dans un schéma de coopération internationale et coopère ainsi avec ses homologues britanniques (RAeS), allemands (DLR) ou encore américains (AIAA) dans des démarches communes. Elle prend une part active dans la coordination des sociétés savantes européennes, la 3AF, la RAeS et le DGLR étant ainsi à l’origine de la création du CEAS (Council of European Aerospace Societies) – une structure pour laquelle 3AF organisait en 2020 à Bordeaux le 7e congrès international AEC (Aerospace Europe Conference). 3AF est également membre de l’IAF (International Astronautical Federation) ou encore de l’ICAS (International Council of Aeronautical Sciences) Conseil que 3AF a présidé à plusieurs reprises.

Priorité à la Passion, aux talents et aux réalisations

Enfin, 3AF met en avant les femmes et les hommes qui la composent. Une part importante est ainsi accordée à la reconnaissance des talents et des parcours, une démarche que concrétise chaque année l’attribution de Grades Senior ou Emérite – les équivalents de Member, Fellow et Companion chez nos homologues anglo-saxons. L’association comptait ainsi, à l’été 2021, 333 membres Seniors et 241 membres émérites.

Le Tableau d’honneur de 3AF ne se borne pas à ses membres et l’association distingue régulièrement par des Prix ou des Palmes les carrières et réalisations les plus exemplaires. Ainsi les trois derniers Grands Prix spéciaux de 3AF ont été attribués à des personnalités très différentes telles que Sandra Magnus, Thomas Pesquet ou Philippe Petitcolin.

Une démonstration que la passion qui relie et anime nos membres est le moteur de l’Innovation et des avancées de nos filières !

 

Auteur

Olivier Martin a débuté sa carrière en 1983 à la DGA notamment comme Directeur du programme Mesures du BEM Monge, puis responsable Allemagne, Italie, Pays-Bas, Scandinavie à la Délégation aux Relations Internationales.
En 1991, il rejoint Matra Défense comme Directeur des Opérations Internationales, puis responsable Business Development du secteur anti-surface, puis directeur des programmes anti-surface.
En 2003, il dirige l’entité Defence Electronics France d’EADS, puis la stratégie de l’entité DS SAS d’EADS.
En 2007, il rejoint MBDA en tant que Secrétaire Général du groupe.
En 2021, il crée la société de conseil ICARION Consulting dont il est le Président.

Voir les 18 Voir les autres publications de l’auteur(trice)

Articles liés par des tags

Commentaires

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.