Retour au numéro
Vue 39 fois
06 avril 2024

LA RÉORGANISATION DE LA DGA S’OFFICIALISE
L’ARRÊTÉ D’ORGANISATION PUBLIÉ AU JO

La DGA officialise le volet réorganisation de sa transformation avec la publication de l’arrêté « relatif à l’organisation de la direction générale de l’armement » le 23 février 2024 au journal officiel. Cette transformation a été initiée avec l’arrivée du nouveau Délégué général pour l’armement, Emmanuel Chiva.


Une transformation qui s’appuie notamment sur une nouvelle organisation interne tournée vers des nouveaux enjeux nationaux et internationaux. « Moderne, réactive, et en mesure de s’adapter aux grandes transformations du contexte international, technologique et économique qui s’imposent à la Nation » ; voilà l’ambition à l’origine de cette transformation portée par Emmanuel Chiva et plus largement par tous les agents de la DGA.

Impulsion, le projet interne qui porte la transformation de la DGA

Toutes les directions de la DGA ont participé activement à ce chantier, qui s’articule autour de quatre grands axes : transformation des directions, transformation culturelle, transformation RH et transformation numérique et Intelligence artificielle.

Le nouveau Service de la transformation et de la performance (STP) pilote le projet interne « Impulsion » qui porte cette transformation. Au-delà de l’organisation qui concrétise le premier volet, il s’agit bien d’une démarche d’adaptation continue qui se poursuit, y compris de notre culture.

Des premiers résultats issus de la phase de transition

La force d’acquisition réactive pour accroitre notre agilité dans l’acquisition de systèmes d’armes, la structuration notamment d’une direction de l’industrie de défense qui contribue à répondre aux enjeux de l’économie de guerre dans la dynamique voulue par le Président de la République et le Ministre, l’élaboration de la feuille de route RH, sont autant d’éléments concrets qui ont été mis en place durant la phase de transition baptisée « comme si ». Une nouvelle DGA se dessine avec des nouveaux modes de fonctionnement à l’interne comme à l’externe, et avec de nouvelles façons de travailler avec l’industrie et avec les forces.

Une nouvelle organisation pour servir des missions renouvelées

Au total ce sont 5 missions que la DGA doit accomplir :
- équiper les armées de façon souveraine en assurant la maitrise d’œuvre étatique du système de défense ;
- fournir une capacité d’anticipation stratégique, technologique et industrielle pour concourir à la défense et à la sécurité nationale ;
- promouvoir une approche pragmatique de la coopération et soutenir les exportations ;
- orienter et soutenir la base industrielle et technologique de défense dans une logique de souveraineté ;
- maintenir le fondement de la dissuasion nucléaire et développer la capacité cyber du ministère au profit de la sécurité nationale.

Pour mener à bien ces missions la DGA s’organise désormais en 6 directions, 3 services et 1 inspection. La date d’entrée en vigueur est fixée au 1er mars 2024 et marque une étape majeure dans la concrétisation du projet.

La nouvelle organisation de la DGA

- la direction des opérations, du maintien en condition opérationnelle et du numérique ;
- la direction de la préparation de l’avenir et de la programmation ;
- la direction de l’industrie de défense ;
- la direction internationale de la coopération et de l’export ;
- la direction de l’ingénierie et de l’expertise ;
- la direction des ressources humaines ;
- le service de la transformation et de la performance ;
- le service de la sécurité de défense et des systèmes d’information ;
- le département central d’information et de
- l’inspection de l’armement.

 

Auteur

Articles liés par des tags

Commentaires

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.