Retour au numéro
La CAIA est désormais présente sur linkedin
Vue 9 fois
05 novembre 2022

LA CAIA INVESTIT LES RÉSEAUX SOCIAUX

Intégrer les réseaux sociaux s’inscrit dans la stratégie de communication de la CAIA souhaitée par notre nouveau président. Ces réseaux numériques renforcent la valorisation des productions de notre association et de l’activité professionnelle des Ingénieurs de l’Armement, en leur offrant une caisse de résonance qui bénéficie par capillarité à l’ensemble des ingénieurs de notre Corps.


Lever les craintes

Nombreux sont les ingénieurs, en particulier de l’armement, à être présents depuis plusieurs années sur les réseaux sociaux dits professionnels, et ceci majoritairement de façon passive.

En effet, l’image d’une « grande muette »
colle à notre ministère et en particulier à la Direction générale de l’armement. Le « guide du bon usage des réseaux sociaux
à destination de tous les militaires et civils
du ministère de la Défense et de leur
entourage » édité par la DICoD insiste à
juste titre sur le devoir de réserve et la mise en péril de la sécurité des opérations de la défense, mais reconnait que « les réseaux sociaux permettent aujourd’hui une grande liberté d’expression [...] Le ministère de la Défense n’en interdit pas l’usage à ses agents. »
La discrétion demandée sur Facebook au soldat sur le déroulé de sa journée au Mali s’applique donc au manager sur les détails sensibles de son programme d’armement. Une fois intégrée la règle de non atteinte à l’image du ministère et des armées, de nombreux comptes officiels se sont lancés sur ses réseaux sociaux avec une belle audience (60 000 abonnés sur le récent compte de la légion étrangère sur Twitter, 170 000 abonnés à la page DGSE sur Linkedin).

Saisir les opportunités

La mission des cadres dirigeants (aujourd’hui la DIESE) rapportait qu’en 2018, la moitié des directeurs d’administration de l’État et ambassadeurs ainsi que 25% des préfets étaient sur LinkedIn mais que seulement 8 % d’entre eux partageaient l’actualité de leur administration, contrairement aux 55% des 22 dirigeants du CAC 40 alors présents et actifs sur LinkedIn, acquérant le statut « d’influenceurs ». Publiée le 27 septembre, l’étude annuelle du conseil d’État recommande en particulier aux administrations un usage plus intensif des réseaux sociaux. La DGA a d’ailleurs choisi comme quatrième pilier de son plan de transformation « Impulsion DGA » la valorisation de la DGA et en renforçant dans la foulée la présence de la Direction sur le réseau social Twitter.

Investir dans le faire savoir

La CAIA s’est donc lancée à son tour durant l’été sur les réseaux sociaux en créant une page LinkedIn qui a réussi à rassembler en 2 mois environ 2000 abonnés. Les publications mettent en avant les éditions de notre magazine ainsi que certain de leurs articles. Elles sont complétées par les actualités professionnelles remarquables de certain de nos camarades, relayées en coordination avec le CGARM, DGA/COM, la CAIETA ou les alumnis de nos écoles de formation. Avec un nombre de vues supérieur à 20 000 ou 3000 lectures, notre association a reçu la confirmation de l’intérêt suscité de ses posts.

L’affaire de tous

Ainsi, vous êtes tous invités à suivre les publications de notre page LinkedIn, à l’adresse : https://www.linkedin.com/company/ingenieurs-armement-caia/.
Au-delà du simple suivi de cette page, nous vous encourageons à réagir par vos « j’aime », commentaires et e-publications des posts sur vos propres comptes personnels. Les algorithmes des réseaux sociaux étant bâtis sur le modèle « on ne prête qu’aux riches », nos publications gagneront en notoriété et en visibilité au fur et à mesure de vos interactions et votre engagement. Vos suggestions de publications et autres remarques peuvent être transmises aux membres du bureau de l’association avec lesquels vous interagissez habituellement ou directement via commmunication@caia.net. À vos clics !

Auteur

Articles liés par des tags

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.